IranDroits de l'hommeUn journaliste iranien accusé d'espionnage en liberté conditionnelle

Un journaliste iranien accusé d’espionnage en liberté conditionnelle

-

AFP, Téhéran, 10 octobre – Le journaliste iranien Ali Farahbakhsh, arrêté l’an dernier et condamné à trois ans de prison pour espionnage, a bénéficié mardi d’une libération conditionnelle, a rapporté mercredi l’agence Isna.

« Une cour d’appel a donné son accord à une libération conditionnelle », a dit l’avocat de M. Farahbakhsh, Mahmoud Alizadeh Tabatabaïe, cité par l’agence.

Le journaliste, qui travaillait pour les quotidiens réformateurs Shargh et Yas-e No, avait été arrêté en novembre à son retour d’une conférence sur les droits civiques en Thaïlande.

La nouvelle de son arrestation avait été communiqué le 6 janvier par le vice-directeur de l’association des journalistes iraniens Mashallah Shamsolvaezine.

L’association française de défense des droits des journalistes Reporters sans frontières avait fait état de sa condamnation le 26 mars à une peine de trois ans de prison et une amende équivalent à 52.000 euros pour espionnage.

La peine avait ensuite été réduite en appel à 16 mois de prison, avant un nouvel appel ayant débouché sur sa libération conditionnelle, selon Isna. L’agence n’a pas précisé les conditions de cette libération.

Les autorités iraniennes ont lancé depuis l’an dernier une offensive contre des intellectuels et journalistes soupçonnés d’entretenir des liens avec des organisations étrangères visant selon elles à provoquer un changement de régime.

Plusieurs journaux réformateurs ou modérés ont été fermés depuis un an, temporairement comme Shargh, ou définitivement comme Yas-e No ou encore Ham Mihan.

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous