IranDroits de l'hommeFrance -Iran : Interdiction préfectorale d'une manifestation d'opposants iraniens...

France -Iran : Interdiction préfectorale d’une manifestation d’opposants iraniens à Paris

-

AFP, Paris, 8 février – La préfecture de police de Paris a confirmé mardi avoir interdit une manifestation des Moudjahidine du peuple iranien (opposants iraniens) prévue jeudi à Paris, invoquant des risques de « troubles à l’ordre public ».
Le CNRI, vitrine politique des Moudjahidine du peuple, principal mouvement d’opposition armée au régime iranien, avait affirmé dès dimanche à l’AFP avoir été informé par téléphone par la préfecture de police de l’interdiction de cette manifestation prévue au Trocadéro sur le parvis des droits de l’Homme.
« Les services de police ont reçu des consignes d’extrême fermeté (…) et procéderont à l’interpellation immédiate des contrevenants qui seront présentés à la justice », a prévenu la préfecture mardi dans un communiqué.
La manifestation sur le thème « les droits de l’Homme en Iran », était selon la préfecture « de nature à générer de graves troubles à l’ordre public ».
La préfecture a notamment évoqué les immolations par le feu de sympathisants de l’Organisation des Moudjahidine du peuple iranien (OMPI) à Paris en juin 2003 après l’arrestation de 164 opposants iraniens, dont leur dirigeante Maryam Radjavi.
La préfecture a également rappelé que l’OMPI figurait sur la liste des organisations considérées comme terroristes par l’Union européenne.
Lors d’une conférence de presse à Paris, les Moudjahidine du peuple iranien ont condamné cette interdiction qu’ils attribuent à des pressions exercées par l’Iran.
« Le régime iranien a menacé de réviser des contrats commerciaux entre la France et l’Iran » si la manifestation était maintenue, a affirmé un responsable du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), aile politique de l’OMPI, Mohammad Mohadessine.
Selon lui, Téhéran pourrait en contrepartie de l’interdiction permettre à des « firmes françaises » de s’implanter en Iran pour remplacer des compagnies américaines.
L’Iran aurait également « menacé la France de se retirer des négociations en cours sur le programme nucléaire iranien », a prétendu M. Mohadessine.
Le secrétaire général du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap) Mouloud Aounit et l’ancien directeur la DST Yves Bonnet, étaient présents à cette conférence de presse. Ce dernier a estimé que l’interdiction ne pouvait avoir qu’une « motivation de convenance diplomatique ».

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous