IranDroits de l'hommeLe cinéaste iranien Jafar Panahi "Citoyen d’honneur de la...

Le cinéaste iranien Jafar Panahi « Citoyen d’honneur de la Ville de Paris »

-

AFP: Le cinéaste iranien Jafar Panahi, condamné à de lourdes peines dans son pays, a été fait mardi à l’unanimité du Conseil de Paris Citoyen d’honneur de la ville de Paris, a annoncé mardi soir la Mairie de Paris.

Jafar Panahi a été condamné en décembre à six ans de prison et 20 ans d’interdiction de travailler en Iran pour « participation à des rassemblements » et « propagande contre le régime », rappelle la Ville de Paris dans un communiqué.

« Sa détention après un procès arbitraire fait de lui un symbole du combat courageux du peuple iranien pour la liberté d’expression, le pluralisme politique et le respect de ses droits fondamentaux », ajoute-t-elle, en espérant que son initiative permette « à ses citoyens d’exprimer à nouveau leur solidarité avec le peuple iranien ».

Jafar Panahi, qui était invité à siéger au jury de la Berlinale qui s’ouvre jeudi, a fait appel et attend désormais la réponse de la justice iranienne, qui pourrait intervenir « courant février », selon le philosophe Bernard-Henri Lévy, l’un des plus fervents soutiens mobilisés en faveur du cinéaste.

7,062FansJ'aime
1,179SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Dernières nouvelles

Ce que les empoisonnements au gaz en Iran nous disent sur le régime au pouvoir

Depuis des mois, des écoles en Iran sont dans le collimateur d'attaques au gaz contre les enfants du pays....

Le régime iranien se dirige vers l’obtention d’armes nucléaires

Le régime iranien est une fois de plus au centre d'une dangereuse escalade de la prolifération d’armes nucléaires. Un...

Le Congrès américain soutien la quête du peuple iranien pour une République démocratique et laïque

Plusieurs membres bipartites de la Chambre des représentants des États-Unis ont présenté une résolution (H. RES. 100) soutenant le...

Une vague d’attaques par empoisonnement contre des écoles laisse des centaines de personnes malades

L'Iran est secoué depuis trois mois par des empoisonnements en série contre des écoles réservées aux filles, qui ont...

Iran – La fête du feu, veille du dernier mercredi de l’année, cauchemar pour la dictature

Tcharshanbé Soury est une ancienne tradition iranienne qui suscite l'inquiétude du régime iranien. La veille du dernier mercredi de...

Conférence de la Journée internationale de la femme en soutien à la lutte des femmes en Iran

Le 4 mars, une conférence a eu lieu en l'honneur de la journée internationale de la femme. Conférence intitulée...

Doit lire

Iran – La fête du feu, veille du dernier mercredi de l’année, cauchemar pour la dictature

Tcharshanbé Soury est une ancienne tradition iranienne qui suscite...

Les démocrates devraient entendre la voix des Iraniens, pas celle des dictateurs

Le soulèvement national iranien se poursuit malgré ses hauts...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous