IranDroits de l'hommeL'UE préoccupée par l'arrestation de journalistes en Iran

L’UE préoccupée par l’arrestation de journalistes en Iran

-

BRUXELLES, 31 jan 2013 (AFP) – La représentante de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, a exprimé jeudi sa préoccupation après l’arrestation de plusieurs journalistes en Iran, ce qu’elle juge « particulièrement inquiétant à l’approche des élections présidentielles ».

Mme Ashton « est préoccupée par les informations sur de récentes arrestations de journalistes et de rédacteurs en chef en Iran, ainsi que sur des descentes dans les bureaux de cinq journaux », a indiqué son porte-parole.

Mme Ashton a « également été informée que des proches, vivant en Iran, de journalistes de la BBC en persan basés à Londres ont été harcelés et que des informations diffamatoires à propos de ces journalistes circulent en Iran. De telles actions constitueraient des actes d’intimidation politiquement motivés, ce qui est particulièrement inquiétant à l’approche des élections présidentielles », ajoute le communiqué.

La représentante de la diplomatie européenne rappelle que l’Iran s’est « librement engagé à respecter et à protéger » la liberté d’expression, y compris le droit de collecter et de diffuser des informations, et exhorte les autorités à « enquêter de manière complète sur ces cas et à clarifier les charges qui pèsent contre ces journalistes ».

Quatorze journalistes arrêtés récemment en Iran collaboraient avec « un réseau médiatique lié à l’Occident », a affirmé mercredi dans un communiqué le ministère des Renseignements, qui indique que les charges qui pèsent à leur encontre sont « solides et documentées », sans fournir plus de détails.

Leur réseau, établi par la BBC, est géré « en coopération avec plusieurs gouvernements occidentaux », précise le ministère, qui ajoute que l’objectif des journalistes était « d’exploiter ce qu’ils avaient appris durant la période de sédition », en référence à la contestation populaire de 2009 qui avait suivi la réélection contestée du président Mahmoud Ahmadinejad.

Les médias étrangers diffusant leurs programmes en persan, comme BBC Persian ou Voice of America, sont accusés par Téhéran de participer au « complot » occidental pour déstabiliser le régime iranien.

Le ministère, qui affirme avoir surveillé les journalistes pendant des mois, indique également avoir découvert qu’ils utilisaient « des moyens et des méthodes uniques pour transmettre des informations et recevoir des directives » de l’étranger.

Il est possible que plus de journalistes « soient arrêtés ou convoqués dans les jours à venir, alors que l’enquête se poursuit, ou que certains détenus soient relâchés », ajoute le communiqué.

Pour Amnesty International, le communiqué du ministère des Renseignements a « pour objectif d’intimider les journalistes qui ont des contacts avec des sources non-gouvernementales ».

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous