IranFemmesLa loi assouplissant la législation sur l'avortement est rejetée...

La loi assouplissant la législation sur l’avortement est rejetée (Isna)

-

AFP, Téhéran, 9 mai – La loi récemment adoptée par le parlement iranien et autorisant l’avortement dans certains cas particuliers a été rejetée par le Conseil des gardiens de la constitution, organe conservateur, a rapporté lundi l’agence estudiantine Isna.
Le Conseil a estimé qu’il « était contraire à la charia (loi islamique) d’invoquer les difficultés matérielles infligées par le handicap d’un enfant à ses parents pour justifier l’avortement », a indiqué Isna citant des sources parlementaires.
Le Conseil des gardiens veille à la conformité des lois avec la constitution et la charia.
Le parlement conservateur iranien avait adopté le 12 avril un texte autorisant l’avortement durant les quatre premiers mois de la grossesse si trois médecins attestaient que le foetus était mentalement ou physiquement handicapé ou si la vie de la mère était menacée.
Dans la législation actuelle, l’avortement n’est autorisé que si les services de la médecine légale certifient le diagnostic de trois médecins selon lesquels la vie de la mère serait menacée par la poursuite de la grossesse. Il est également permis si le foetus est voué à mourir avant ou après la naissance et avant le terme des quatre mois de grossesse.
Sinon l’avortement est un crime, qui peut valoir à la femme et à celui qui le pratique trois à dix ans de prison et le paiement du « prix du sang », la valeur vénale de la vie d’un être humain.
Cette législation a fait de l’avortement clandestin un commerce florissant, lucratif et dangereux. Selon la presse, au moins 80.000 femmes recourent chaque année aux expédients pour mettre fin à une grossesse. Mais des spécialistes estiment que le chiffre véritable est bien plus élevé.
Théoriquement, la loi rejetée par le Conseil des gardiens doit revenir devant le parlement pour qu’il l’amende.

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous