IranIran (actualité)Sondage en Iran : 92% des électeurs se prononcent...

Sondage en Iran : 92% des électeurs se prononcent pour l’abstention

-

Iran Focus, Téhéran, 2 juin – Un sondage à l’échelle nationale réalisé par un groupe d’opposition iranien révèle un vaste désintérêt des électeurs pour le scrutin présidentiel du 17 juin prochain.

L’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) a déclaré dans un communiqué de presse qu’une enquête réalisée auprès de 1730 personnes en âge de voter, montrait que 92% des électeurs avaient l’intention de boycotter le scrutin. L’enquête est basée sur des interviews menées entre le 27 et le 30 mai 2005.

Alors que l’OMPI en tant que groupe d’opposition à un clair intérêt à promouvoir un boycott des urnes, des observateurs indépendants pensent aussi que l’élection présidentielle de cette année est un élément sans éclat qui n’a suscité aucun intérêt parmi les Iraniens jusqu’à présent.

« Il est difficile pour les gens de se sentir motiver », estime Mohammad Rezaï, un expert en sciences politiques basé à Paris. « Vous avez deux mollahs, quatre généraux des gardiens de la révolution, et deux reliquats du gouvernement de Khatami sans la moindre crédibilité. Ajoutez-y le mécontentement croissant, et vous verrez pourquoi l’appel au boycott n’a jamais aussi fort qu’aujourd’hui. »

Sur les 8% disant qu’ils iraient voter, 4,7% se sont prononcés pour l’ex-président Rafsandjani, et 3% pour le candidat de l’aile dure Laridjani. Seule une personne a dit vouloir voter pour l’ancien président du Majlis Mehdi Karroubi. Moïne et Ghalibaf se partageant le reste des intentions de vote.

Onze des personnes interrogées ont dit vouloir voter blanc. Le vote blanc avait fait un pourcentage significatif lors des dernières élections, alors que beaucoup d’électeurs se rendent aux urnes pour avoir un tampon sur leur carte d’identité. Tous ceux qui n’ont pas ce tampon encourent de graves conséquences, comme se voir refuser à l’embauche dans le secteur public.

Un total de 1.730 personnes de diverses origines et divers secteurs de la société ont été interrogées, selon l’OMPI.

Le mois dernier, le Conseil des Gardiens, l’organe de surveillance loyal à Khameneï, le guide suprême, a éliminé plus de 1000 candidats à la présidentielle, notamment toutes les femmes.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous