IranIran (actualité)Iran : Une agence de presse officielle iranienne dit...

Iran : Une agence de presse officielle iranienne dit qu’Israël est derrière les attentats à Londres

-

Iran Focus, Bruxelles, 11 juillet – Une agence de presse officielle dirigée par le bureau du guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, a affirmé qu’Israël « utilise le masque d’Al Qaïda et de [Abou Moussab »> Zarqawi pour chasser les diplomates basés en Irak » et que « les attentats de Londres font aussi partie des mauvaises intentions d’Israël ».

« Israël contrôle maintenant des extrémistes religieux, particulièrement des Wahabites et des Salafistes, en Arabie et en Afrique du nord », dit la dépêche.

L’agence de presse Fars a utilisé comme source « une haute autorité irakienne qui a requis l’anonymat » pour avancer que « le rôle d’Israël dans les attaques terroristes et le sabotage en Irak devient plus clair chaque jour ».

« Les Israéliens ont infiltré le gouvernement irakien à l’époque où Iyad Allawi était Premier ministre, utilisant [l’ex-ministre de la défense »> Hazem Chaalan et [l’ex-ministre de l’intérieur »> Fallah Naqib comme ses agents », écrit l’agence de presse en citant la source anonyme. « Ils ont placé des éléments baathistes, particulièrement des officiers inconnus des services de renseignements militaires irakiens, à des postes sensibles de la sécurité, des renseignements et des finances. »

La source de l’agence de presse iranienne prétend qu’Israël interceptait les communications entre les autorités irakiennes, la police, l’armée et les services de renseignements. « Israël mène les plus grosses opérations terroristes en Irak. Il va même jusqu’à perturber l’économie et attaquer ses systèmes d’infrastructure comme l’eau et l’électricité pour créer de l’insécurité, causer un grand mécontentement et amener au pouvoir un gouvernement anti-chi’ite. »

« Les équipes menées par Israël à Bagdad ont commis les assassinats de certains envoyés étrangers à Bagdad et le meurtre de l’ambassadeur d’Egypte », dit l’agence de presse en citant la source.

Les observateurs ont noté que l’Iran avait monté d’un cran sa propagande anti-israélienne depuis l’arrivée du nouveau président ultra Ahmadinejad. Les journaux gouvernementaux ont ressorti l’histoire de quatre Iraniens au Liban disparu depuis les années 1980, accusant Israël de les avoir enlevés.

C’est la réaction de Téhéran à ce qu’ils appellent « une campagne de propagande sioniste massive pour discréditer Ahmadinejad », a déclaré Hassan Ilhami, un consultant en media qui suit régulièrement les émissions venant du Moyen-Orient.

« Avec un tel entêtement, ils cherchent aussi à dévier l’attention de leurs propres activités clandestines en Irak », a-t-il ajouté.

« Ils accusent aussi les Israéliens des attentats de Londres, parce qu’ils savent, qu’en étant le seul Etat à parrainer activement le terrorisme avec de vastes connexions chez les intégristes islamistes du monde entier, ils sont sur la sellette », a conclu l’analyste.

7,062FansLike
1,157FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous