IranIran (actualité)L’Iran dément une bataille au sommet

L’Iran dément une bataille au sommet

-

Iran Focus, Londres, 12 novembre – Les photos du président iranien Mahmoud Ahmadinejad et de son concurrent battu à la présidentielle, l’ayatollah Hachemi Rafsandjani, se tenant côte à côte et se serrant la main a suscité des remous parmi les analystes sur l’Iran qui y voient plutôt un geste délibéré d’unité nationale parmi les ténors de la théocratie.

Les photos ont été diffusées par le bureau du guide suprême l’ayatollah Ali Khameneï et publiées par l’agence de presse officielle Mehr, qui appartient à ce même bureau. Elle montre les rivaux électoraux Ahmadinejad et Rafsandjani marchant aux côtés du guide suprême vers la cérémonie de l’Aïd al-Fetr marquant la fin du mois sacré du Ramadan. Une autre photo montre les deux hommes souriants se serrer la main.

La loyauté d’Ahmadinejad est strictement limitée à Khameneï, que l’on soupçonne largement d’être derrière la victoire du nouveau président ultraconservateur.

Bien que publiées vendredi 11 novembre, les photos ont été prises la semaine précédente pour être diffusées le 4 novembre.

L’instant choisit pour rendre publiques ces photos coïncide avec la montée des rumeurs dans le pays et à l’étranger comme quoi le fossé entre Khameneï et Rafsandjani s’agrandit.

« Les liens entre Khameneï et Rafsandjani sont complexes et établis depuis longtemps, et quelles que soient les querelles, ils savent qu’ils doivent se serrer les coudes pour assurer la survie du régime religieux, explique Arezou Chokrani, spécialiste des affaires iraniennes basée à Londres, en examinant les photos.

Khameneï et Rafsandjani ont été les plus proches collaborateurs de Khomeiny dans les premières années du régime après la révolution de 1979.

« Vendredi dernier, quand Khameneï dirigeait une prière du vendredi à Téhéran, Il a invité Rafsandjani à se tenir à sa droite – quelque chose qui est totalement contraire à la culture islamique puisque les fidèles doivent toujours se tenir en ligne derrière l’imam de la prière », ajoute Chokrani.

Quelle que soit la raison pour avoir rendu publiques ces photos, dit-elle, le message à la communauté internationale, c’est que les dirigeants iraniens ne sont pas divisés si l’Occident plaçait haut la barre et tentait d’isoler le régime

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le rôle des étudiants et des universités dans le soulèvement national de l’Iran

Lors du soulèvement national du peuple iranien, qui a débuté à la mi-septembre de cette année, les étudiants ont...

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous