IranIran (actualité)Détenus en Iran : Paris et Berlin ont pu...

Détenus en Iran : Paris et Berlin ont pu leur rendre une deuxième visite

-

AFP, Paris, 28 décembre – La France et l’Allemagne ont pu rendre mercredi une deuxième visite à leurs deux ressortissants détenus en Iran, à Bandar-Abbas (sud), depuis un mois après avoir été arrêtés dans le détroit d’Ormuz, a-t-on appris auprès du ministère français des Affaires étrangères.

« La deuxième visite a bien eu lieu aujourd’hui », a déclaré à l’AFP une porte-parole du ministère, Agnès Romatet-Espagne. « C’était une visite conjointe, franco-allemande », a-t-elle précisé.

« Nous avons trouvé notre compatriote en bonne santé », a-t-elle souligné, en ajoutant que « des contacts avaient pu être noués sur place avec les autorités judiciaires en marge de cette visite ». Ces contacts « ont permis de faire le point sur la procédure judiciaire en cours », a-t-elle dit.

L’Allemand et le Français, dont les identités n’ont pas été dévoilées, ont été arrêtés le 29 novembre, mais ce n’est que le 22 décembre que les deux pays ont confirmé des informations parues dans la presse allemande.

Le ministère iranien des Affaires étrangères avait précisé dimanche que ces deux hommes étaient « entrés illégalement dans les eaux territoriales iraniennes » et que « leur interrogatoire se poursuivait ».

L’Allemand, un touriste de 52 ans, avait fait appel à un skipper français pour aller à la pêche au gros au large des Emirats. Leur disparition a été signalée fin novembre par l’épouse de l’Allemand.

Un éventuel transfèrement des deux détenus de Bandar-Abbas, un port du sud de l’Iran, à Téhéran fait partie des discussions avec les autorités iraniennes. Paris et Berlin estiment qu’il faciliterait les visites de diplomates et accélèrerait la procédure.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous