IranIran (actualité)Les exercices militaires des USA et de la Turquie...

Les exercices militaires des USA et de la Turquie visent l’Iran

-

The New York Times, Washington, 21 mai – De Steven R. Weisman – Les Etats-Unis vont organiser la semaine prochaine des exercices militaires, impliquant les forces navales, terrestres et aériennes, aux côtés de la Turquie, afin de montrer leur détermination à empêcher la technologie missile et nucléaire d’atteindre l’Iran et d’autres pays, ont annoncé dimanche les hauts responsables de l’administration Bush.

Ces derniers ont déclaré que ces manoeuvres faisaient partie d’une campagne ayant débuté il y a trois ans connue sous le nom d’Initiative de Sécurité contre la Prolifération, par laquelle les Etats-Unis et des pays partenaires mènent des exercices militaires et navals dans l’objectif d’interdire la présence de matériels nucléaires et la contrebande.

Cette initiative vise également à restreindre les transactions financières et commerciales suspectes de l’Iran, la Corée du Nord, la Syrie, Cuba et d’autres pays.

Près de 20 exercices ont eu lieu ces trois dernières années, les premiers exercices navals ayant eu lieu au large du Japon et ayant provoqué la colère du gouvernement nord-coréen qui a accusé les Etats-Unis d’user de tactiques d’intimidation.

Les USA tentent de persuader les pays alliés proches du Golfe Persique, de la mer Arabe et de l’océan Indien de se joindre à ces exercices, mais ont remporté peu de succès d’après des hauts responsables du gouvernement.

Il y a un mois, Robert G. Joseph, sous-secrétaire d’Etat pour le contrôle des armes et la sécurité internationale, s’est rendu dans la région du Golfe pour convaincre les pays d’y participer. Mais les hauts dirigeants ont affirmé que ces pays étaient hésitants, et craignaient d’être perçus comme provoquant l’Iran militairement.

Plus récemment, John Hillen, sous-secrétaire d’Etat pour les affaires politico-militaires, s’est rendu dans la région pour faire pression sur ces pays et demander leur participation.

Les hauts responsables de l’administration disent avoir soulevé l’intérêt de plusieurs nations, comme l’Arabie Saoudite et l’Inde, mais n’avoir obtenu aucun engagement. L’Inde, qui tente de gagner le soutien du Congrès pour un pacte de technologie nucléaire avec l’administration Bush, subit une pression particulière pour participer à ces exercices en raison de la taille de sa force navale. Les dirigeants indiens se disent intéressés mais ne veulent pas nuire à leurs liens avec l’Iran, partenaire commercial majeur.

Plus de 70 pays coopèrent à un certain degré à ces manœuvres militaires, ou tout du moins envoient des forces en observation, a rapporté un membre du gouvernement dimanche. Il a ajouté que l’Arabie Saoudite au moins pourrait participer aux exercices avec la Turquie la semaine prochaine, bien que très probablement en tant qu’observateur.

7,062FansLike
1,163FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous