IranIran (actualité)Blair se joint à Bush pour rejeter la responsabilité...

Blair se joint à Bush pour rejeter la responsabilité du conflit au Moyen Orient sur l’Iran et la Syr

-

Bloomberg,16 juillet – Le premier ministre britannique, Tony Blair, s’est joint au président George W. Bush pour rejeter la responsabilité des violences au Moyen-Orient sur l’Iran et la Syrie, mettant ainsi les deux nations sous pression ce cinquième jour d’attaques israéliennes contre le Liban.

« Il y a ceux dans la région, notamment l’Iran et la Syrie, qui ne veulent pas que ce processus de démocratisation et de négociation se poursuive », a affirmé Blair aujourd’hui après un meeting avec Bush à St Pétersbourg, en Russie, à l’occasion du sommet du Groupe des Huit. « Il existe une hésitation réelle à exposer la réalité de la situation. »

Les jours précédents, Blair avait évité de citer des responsables pour le conflit opposant Israël et les combattants du Hezbollah dans le sud du Liban, recommandant aux deux côtés de cesser les violences. Aujourd’hui, il a affirmé que l’Iran et la Syrie soutenaient « des extrémistes » dans la région qui veulent faire avorter les efforts visant à renforcer la démocratie au Liban.

Il a accordé son soutien à Bush, qui seul parmi les leaders du G8 réunis en Russie, a désigné l’Iran et la Syrie comme la cause sous-jacente de ce conflit. Des avions israéliens ont frappé des cibles plusieurs dizaines de fois au Liban tandis que le Hezbollah lance des roquettes dans le sud d’Israël.

« Notre message à Israël est de se défendre, mais de prêter garde aux conséquences », a déclaré Bush lors d’une conférence de presse aux côtés de Blair. « Nous recommandons la modération. »

Bush a affirmé que ce conflit était « un moment de clarification », car il se concentre sur des groupes terroristes qui tentent de contrecarrer les efforts d’Israël pour parvenir à un accord de paix avec les Palestiniens.

Le président français Jacques Chirac a appelé tous les camps à faire preuve de modération et à travailler dans le sens d’un cessez-le-feu.

« Nous appelons à la protection de la population civile et à la modération, ainsi qu’à la réalisation d’un cessez-le-feu durable », a déclaré Chirac à la presse avant sa réunion avec Bush. Chirac a affirmé que lui et Bush avaient une approche de la crise au Moyen-Orient qui était « pratiquement identique ».

7,062FansLike
1,164FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous