IranIran (actualité)Exclusif : L’Iran se tenait derrière la guerre entre...

Exclusif : L’Iran se tenait derrière la guerre entre le Hezbollah et Israël

-

Iran Focus, Londres, 16 août – L’Iran est le cerveau de l’attaque du 12 juillet contre une unité israélienne par la milice libanaise du Hezbollah qui a déclenché une offensive militaire majeure de l’Etat hébreu contre le groupe, a appris Iran Focus.

Une source bien placée au sein de l’establishment religieux en Iran a confié à Iran Focus qu’avant le début des hostilités, Téhéran avait envoyé plusieurs autorités, dont le commandant du corps des gardiens de la révolution (CGR), pour assister à un sommet en Syrie le 4 juillet sur la manière de bouleverser l’équilibre régional au Moyen-Orient.

Hassan Khomeiny, le petit-fils du fondateur de la théocratie iranienne, s’est rendu dans la capitale syrienne le mois dernier, séjournant à Damas entre les 1 et 6 juillet sous couvert du pèlerinage dans un mausolée sacré chi’ite.

Parallèlement plusieurs autorités du Hezbollah sont arrivées à Damas pour, selon leurs termes, rencontrer Hassan Khomeiny.

Le 4 juillet, le secrétaire général du Conseil suprême de sécurité national Ali Laridjani faisait une visite non annoncée dans la capitale syrienne.

Le commandant suprême du CGR, le général Yahya Rahim Safavi et le chef de l’état major de commandement commun des forces armées iranienne, le général Hassan Firouzabadi, se sont également rendus dans le plus grand secret à damas pour assister à ce sommet.

Le sommet, qui se tenait à l’ambassade d’Iran à Damas, regroupait aussi de hautes autorités de la sécurité syrienne et l’ambassadeur d’Iran en Syrie, Hassan Akhtari. Ce religieux chi’ite ultra avait été auparavant chef d’état-major du guide suprême l’ayatollah Ali Khamenei.

Durant le sommet, une stratégie politico-militaire a été conçue pour une éventuelle attaque de combattants du Hezbollah contre Israël dans le but de déclencher une guerre régionale, et la milice a été appelée à se préparer à une offensive.

Par la suite, le 11 juillet, à la suite d’un round de négociation à Bruxelles avec le chef de la politique étrangère de l’Union européenne, Javier Solana, sur l’impasse nucléaire de l’Iran, Laridjani a fait un second voyage non annoncé à Damas. Il y a rencontré cette fois le vice-président syrien Farouk al-Shara, pour faire les derniers arrangements pour les actions qui allaient suivre.

Finalement, lors de son entrevue avec un haut responsable du Hezbollah à l’ambassade d’Iran, Laridjani a donné l’ordre à la milice libanaise de lancer cette attaque en Israël, déclenchant une guerre de 34 jours, faisant 1.110 morts dans la population libanaise et 157 en Israël.

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous