IranIran (actualité)Gates écarte l’éventualité d’une frappe contre l’Iran

Gates écarte l’éventualité d’une frappe contre l’Iran

-

The Washington Times, 3 février – Par Par Rowan Scarborough – Robert M. Gates, secrétaire américain à la Défense, a pratiquement exclu toute possibilité de frappe militaire contre l’Iran, déclarant : « nous ne nous préparons pas à une guerre avec l’Iran ».

M. Gates, qui assuré que les USA n’auraient recours à une action militaire qu’en dernier ressort, a démenti face à l’émoi de la presse et d’Internet les spéculations selon lesquelles le président Bush se préparait à donner l’ordre de frapper les sites nucléaires iraniens.

En annonçant sa nouvelle stratégie pour l’Irak le 10 janvier, le président a déclaré que les troupes américaines avaient pour ordre de cibler les agents iraniens qui participent à l’intérieur du pays à l’insurrection meurtrière.

Le gouvernement a affirmé que l’Iran fournissait aux insurgés chiites de puissants engins explosifs improvisés capables de percer les blindages et donc de provoquer de nombreuses victimes. M. Bush a également ordonné un renforcement de la présence militaire américaine dans le Golfe Persique grâce au déploiement de systèmes antimissiles Patriot et d’un second porte-avions dans la région.

Ces deux initiatives ont laissé penser à beaucoup de gens que la guerre n’était pas loin. Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad menace de détruire Israël et refuse de cesser l’enrichissement d’uranium, comme l’exigent les Nations unies.

Les hauts responsables du gouvernement affirment que ce renforcement militaire a pour but d’une part d’apaiser les Etats arabes du Golfe Persique qui craignent une attaque de l’Iran, et d’autre part de faire pression sur M. Ahmadinejad.

M. Gates s’est expliqué en ces termes : « Ce que nous essayons de faire en Irak, c’est de contrer ce que les Iraniens font à nos troupes et leur participation dans des activités, en particulier dans la fabrication de projectiles explosifs qui tuent nos soldats, et nous essayons aussi de leur faire cesser l’enrichissement nucléaire. Mais ce dernier point se déroule strictement dans le cadre d’un processus diplomatique… Ce dernier fonctionne et nous comptons beaucoup là-dessus ».

À la Maison-Blanche, où un nouveau rapport des renseignements américains sur la guerre en Irak a été publié, Stephen J. Hadley, conseiller à la Sécurité nationale, a annoncé avoir reporté la sortie d’un « livre blanc » détaillant les transgressions de l’Iran en Irak.

M. Hadley a déclaré à la presse que ce rapport était « exagéré, nous l’avons donc renvoyé afin qu’il soit résumé et qu’il se concentre sur les faits ». M. Gates a précisé que ce briefing était rédigé par le commandement américain à Bagdad. Il a ajouté que les membres du Cabinet voulaient « s’assurer que le rapport présenté était absolument exact et fondé uniquement sur les faits : numéros de série, technologie, etc. »

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous