IranIran (actualité)Renault: plus de 100.000 Logan pré-vendues en Iran en...

Renault: plus de 100.000 Logan pré-vendues en Iran en une semaine

-

La Tribune, 11 mars – Pour son grand retour en Iran, Renault, qui y commercialise sa voiture bon marché Logan, reçoit un accueil triomphal. Les Iraniens se bousculent pour réserver le véhicule, dont les livraisons commenceront dans deux mois.

Plus de 100.000 Iraniens se sont inscrits, en versant 5.400 dollars, pour acheter une Logan, baptisée Tondar-90 en persan, la voiture à bas coût du constructeur automobile français Renault fabriquée en Iran, qui leur sera livrée à partir du mois de mai, ont déclaré à l’AFP des responsables de l’industrie automobile.

« Nous avons eu plus de 50.000 inscriptions pour acheter la Tondar en moins d’une semaine », a déclaré à l’AFP un responsable de la presse d’Irankhodro, le premier constructeur automobile iranien.

Et la société Saïpa, l’autre grande compagnie iranienne, en a également pré-vendu plus de 50.000 exemplaires. « Nous avons également eu plus de 50.000 inscriptions et plus de 70% des acheteurs ont préféré le modèle avec toutes les options » qui coûtera 8.600 euros, a déclaré pour sa part un responsable de la presse de la Saïpa.

Tondar (qui signifie Tonnerre) est assemblée dans les usines d’Irankhodro et de Saïpa et commercialisée par les réseaux de vente des deux sociétés. Les voitures seront livrées à partir du mois iranien de khordad (mai), selon les deux constructeurs.

C’est un grand succès pour Renault qui revient sur le marché iranien avec la petite Logan après plus de 25 ans d’absence. « Nous avons une capacité d’assemblage de 25 voitures par heure. Ce qui veut dire que nous sommes capables de construire quelque 500 voitures par jour. A ce rythme, nous sommes capables de livrer les voitures rapidement », a déclaré le même responsable d’Irankhodro.

La Tondar exixte en trois modèles, du plus simple à un prix minimum de 6.750 euros, au plus sophistiqué avec toutes les options à 8.600 euros. Renault et la partie iranienne avaient signé en mars 2004 le contrat sur la co-entreprise, détenue à 51% par le constructeur français, pour la production de la Logan.

Le projet a pris du retard à la suite notamment des demandes de la partie iranienne qui voulait pouvoir vendre le véhicule sur des marchés extérieurs où Renault est déjà présent. Ce qu’a consenti ce dernier.

La co-entreprise, qui représente un investissement de quelque 300 millions de dollars, est le plus gros projet d’investissement direct du constructeur français en Iran depuis la révolution islamique de 1979. L’Iran produit chaque année un million de véhicules, notamment des Peugeot 405 et 206, mais aussi des voitures sud-coréennes et japonaises, produites sous licence.

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous