IranIran (actualité)Pars-du-Sud: un consortium irano-norvégien remporte les phases 15 et...

Pars-du-Sud: un consortium irano-norvégien remporte les phases 15 et 16

-

AFP, TEHERAN, 4 janvier – Un consortium irano-norvégien a remporté l’appel d’offres de l’Iran pour développer les phases 15 et 16 du gisement gazier géant de Pars-du-Sud dans le Golfe, a annoncé mardi un haut responsable.
Le chef de l’organisme chargé d’accorder les contrats gaziers, Akbar Torkan, a précisé à la télévision d’Etat que l’offre du groupe norvégien Aker Kvaerner, associé aux compagnies iraniennes Sadra et Khatamolanbia, avait été préférée à trois autres consortiums.
Aucun chiffre n’a été divulgué, mais des contrats similaires dans le passé avaient été conclus pour quelque 1,5 milliard de dollars.
Les trois candidats malheureux sont les consortiums formés respectivement des Sud-Coréens Hyundai, LG et (la filiale britannique de) Foster Wheeler, du Français Technip et du Suisse ABB, tous associés à des compagnies iraniennes en conformité avec la Constitution qui n’autorise que les participations étrangères minoritaires dans les projets gaziers et pétroliers.
Pars-du-Sud est la partie iranienne du plus grand gisement de gaz naturel au monde, qui se trouve dans les eaux du Golfe, et que la République islamique partage avec le Qatar.
Pars-du-Sud a été divisé en 25 phases environ. Les phases 1, 6, 7 et 8 ont été attribuées à la société privée iranienne Petropars, les phases 4 et 5 à un consortium Petropars/Eni, et les 9 et 10 au Sud-Coréen Lucky Goldstar, associé à plusieurs compagnies iraniennes. La décision de principe a été prise de décerner la 11 au Français Total.
L’Iran, deuxième exportateur de l’Opep, dispose aussi des deuxièmes plus importantes réserves mondiales de gaz (26.000 milliards de mètres cubes, soit 15% des réserves mondiales).
Il entend augmenter sa production de gaz, mais aussi ses exportations et sa production intérieure et substituer progressivement le gaz au pétrole. L’objectif est de passer d’une production de 110 milliards de mètres cubes en 2000 à 292 milliards en 2010. Le gaz représente déjà un tiers de la consommation intérieure d’énergie, en forte croissance. Mais l’Iran peine à trouver à son gaz des débouchés extérieurs.

7,062FansLike
1,155FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Alors que les manifestations se poursuivent, le régime iranien se délite

Le monde a été captivé par la bravoure et la résistance des manifestants iraniens, en particulier les jeunes générations...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous