IranIran (actualité)Le rationnement de l'essence déclenche la colère à Téhéran

Le rationnement de l’essence déclenche la colère à Téhéran

-

Reuters, 27 juin – Le rationnement de l’essence est entré en vigueur en Iran, deuxième producteur de pétrole brut de l’Opep, afin de limiter la consommation et de réduire les importations coûteuses, mais la décision annoncée à la télévision nationale a provoqué des scènes de colère dans les rues de Téhéran.

Une station-service a été incendiée dans la nuit dans la capitale iranienne, tandis que des automobilistes se précipitaient pour faire le plein avant l’entrée en vigueur du système de rationnement.

Des témoins ont rapporté que la police anti-émeutes s’était déployée dans les rues de Pounak, un quartier pauvre de la ville où l’incendie a été allumée. Des manifestants, jeunes pour la plupart, ont jeté des pierres.

Dans d’autres quartiers de la ville, de longues files de voitures se sont formées.

« A partir de ce soir minuit, l’essence sera rationnée », a annoncé le ministère du Pétrole dans un communiqué cité par la télévision.

Les voitures particulières auront droit à 100 litres d’essence par mois. Les taxis officiels pourront obtenir 800 litres par mois. Les véhicules officiels du gouvernement disposeront de 300 litres.

Malgré d’énormes réserves de pétrole, l’Iran a une capacité de raffinage limitée et doit importer 40% de l’essence que le pays consomme. En 2006, ces importations ont représenté 5 milliards de dollars.

C’est une des faiblesses de la république islamique dans le bras de fer qui l’oppose aux pays occidentaux sur son programme nucléaire alors que de nouvelles sanctions pourraient être soumises au Conseil de sécurité des Nations unies.

Le rationnement de l’essence était attendu depuis des mois.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous