IranIran (actualité)L'Iran nie avoir contraint des Irano-américains à faire de...

L’Iran nie avoir contraint des Irano-américains à faire de déclarations

-

AFP, Téhéran, 22 juillet – L’Iran a démenti dimanche que les déclarations télévisées des deux Irano-américains, Haleh Esfandiari et Kian Tajbaksh, détenus pour action contre la sécurité nationale et tentative de mener une révolution de velours, aient été faites sous la contrainte.

Haleh Esfandiari et Kian Tajbaksh ont reconnu, lors de deux émissions télévisées diffusées mercredi et jeudi, être impliqués dans une tentative de changer le pouvoir en Iran.

« Pour ceux qui disent que ces déclarations ont été obtenues sous la contrainte, leur apparence montre que leurs propos étaient naturels », a déclaré le porte-parole du gouvernement Gholamhossein Elham, lors de son point de presse hebdomadaire.

Dans cette émission, aucune mention n’a été faite sur le fait que les deux Irano-américains sont actuellement en prison et accusés d’action contre la sécurité nationale.

Les deux sont apparus, assis confortablement dans deux pièces distinctes, sur des fauteuils. On y voyait des plantes et des tapis.

Cela montre que « nous ne sommes pas des personnes qui utilisent la violence contre leurs ennemis et leurs opposants. Faire pression et mettre les gens sous la contrainte ne font pas partie de notre politique », a ajouté M. Elham .

« Une attitude humaine et non violente à l’égard des accusés permet de neutraliser la guerre psychologique » contre l’Iran islamique, a-t-il ajouté.

L’universitaire américano-iranienne, Haleh Esfandiari, détenue en Iran depuis mai a indiqué jeudi dans une interview télévisée qu’elle avait été impliquée dans un travail dont l’objectif aurait été de « déstabiliser le régime iranien ».

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Mohammad Ali Hosseini, a affirmé de son côté que les déclarations télévisées étaient la preuve que les Etats-Unis cherchaient à déstabiliser l’Iran.

« Les Etats-Unis ont toujours poursuivi ces objectifs et les récentes confessions de ces détenus sont une indication des efforts à long terme » des Etats-Unis, a dit M. Hosseini, cité par l’agence semi-officielle Mehr.

Mais le quotidien réformateur Hambasteghi (unité) a critiqué samedi la diffusion de ces confessions.

« Nous devons accepter que l’époque de telles confessions télévisées est révolue », a écrit le quotidien.

« Si ces personnes sont des espions, pourquoi ceux qui leur donnaient des informations secrètes n’ont pas été arrêtés?, demande le quotidien.

La Maison Blanche avait qualifié mercredi de « ridicules » les accusations portées à l’encontre des deux universitaires et évoqué des déclarations « obtenues sous la contrainte ».

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous