IranIran (actualité)La coopération et le Proche-Orient au coeur d'une rencontre...

La coopération et le Proche-Orient au coeur d’une rencontre Assad-Larijani

-

AFP, Damas, 6 janvier – Le président syrien Bachar al-Assad a eu dimanche un entretien avec un émissaire iranien ayant porté sur la coopération bilatérale entre les deux pays alliés et la situation dans la région, selon l’agence officielle syrienne Sana.

MM. Assad et Ali Larijani, conseiller du guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, ont évoqué « la coopération constructive qui se renforce constamment » entre les deux pays alliés, la Syrie et l’Iran, a indiqué Sana.

Les deux hommes se sont entretenus aussi des « principales questions régionales et de la nécessité d’assurer la sécurité et la stabilité » au Proche-Orient, selon l’agence.

M. Larijani a été reçu ensuite par le vice-président syrien Farouk al-Chareh.

Dans des déclarations à la presse, le responsable iranien a souligné « la nécessité pour la Syrie et l’Iran, liés par des relations d’amitié solide, de se concerter en permanence sur les questions régionales sensibles ».

« Les vues de l’Iran et de la Syrie sont concordantes sur l’Irak et le Liban », a-t-il poursuivi.

« L’Iran et la Syrie sont convenus de soutenir le gouvernement irakien du Premier ministre Nouri al-Maliki. Nous sommes prêts à soutenir l’Irak dans les domaines politique, sécuritaire, et économique », a dit M. Larijani.

Au Liban, « nous espérons que toutes les parties parviennent à une solution de compromis » pour débloquer la crise dans ce pays, a-t-il indiqué.

Il a exprimé l’espoir que le secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa « réussisse ». « Nous soutenons toutes les mesures pour l’entente » entre les Libanais.

M. Moussa a annoncé qu’il se rendrait dans les 48 heures à Beyrouth présenter un plan des pays arabes demandant l’élection immédiate du chef de l’armée Michel Sleimane à la présidence du Liban vacante depuis un mois et demi.

Le Liban se trouve sans président depuis le 23 novembre, lorsque le mandat du pro-syrien Emile Lahoud a expiré. Depuis, la majorité, soutenue par l’Occident, et l’opposition, proche de Damas et Téhéran, ne parviennent pas à se mettre d’accord.

Après 11 reports, une nouvelle séance au Parlement, chargé d’élire le président, a été fixée au 12 janvier.

En réponse à une question, M. Larijani a enfin qualifié de « rêves et d’illusions » la volonté des Etats-Unis de séparer les deux pays alliés, la Syrie et l’Iran.

7,062FansLike
1,166FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous