IranIran (actualité)L'Iran approuve le résultat des élections à Téhéran

L’Iran approuve le résultat des élections à Téhéran

-

Iran Focus, Téhéran, 1 avril – Le chien de garde constitutionnel de l’Iran a approuvé les résultats des élections parlementaires du 14 mars pour la capitale iranienne et 35 autres circonscriptions.

La décision a été annoncée par Abbas-Ali Kadkhoda’i, le porte-parole de l’ultra-conservateur Conseil des Gardiens.

Jusqu’à présent, le Conseil des Gardiens a approuvé les résultats d’au moins 136 des 207 circonscriptions électorales dont les résultats avaient été précédemment annoncés.

Un deuxième tour aura lieu le 25 avril pour approximativement 30 pour cent des sièges du Majlis (le Parlement) en ballotage.

Le ministère de l’Intérieur a annoncé que plus de 70 pour cent des 200 places du Majlis remportées au premier tour étaient allés à la faction conservatrice du président radical Mahmoud Ahmadinejad. Le Majlis compte 290 sièges en tout.

À Téhéran, qui compte 30 sièges, les 19 dont les résultats ont été annoncés sont allés à la faction conservatrice, suscitant des réclamations de la faction minoritaire contre les fraudes.

Le premier tour du scrutin le 14 mars a été largement ignoré par une population de 44 millions d’électeurs inscrits.

Les bureaux de vote ont été désertés malgré les appels lancés par de hauts responsables à une participation massive. Dans la capitale iranienne habituellement animée, quelques bureaux de vote n’avaient attiré qu’une poignée d’électeurs et plusieurs sont restées vides durant les longues heures de la journée.

Le principal mouvement d’opposition iranien, les Moudjahidine du peuple, avait appelé les Iraniens au boycott du scrutin.

Le Conseil de Gardiens avait disqualifié près de 2000 candidats dans les élections laissant dans la plupart des circonscriptions un face à face entre conservateurs.

Loin d’être un événement populaire, les analystes et l’opposition iranienne ont décrit ce scrutin comme une manifestation de querelle factionnelle.

L’Union européenne a dénoncé ces élections comme “ni libres, ni équitables”.

Beaucoup d’Iraniens sont désabusés par les promesses de prospérité d’Ahmadinejad qui avait juré de combattre la corruption dans la bureaucratie et de distribuer les énormes revenus pétroliers du pays.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le rôle des étudiants et des universités dans le soulèvement national de l’Iran

Lors du soulèvement national du peuple iranien, qui a débuté à la mi-septembre de cette année, les étudiants ont...

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous