IranIran (actualité)Iran: forte hausse du coût des importations du fait...

Iran: forte hausse du coût des importations du fait des sanctions

-

AFP, 16 septembre – Les sanctions internationales contre l’Iran liées à son programme nucléaire ont fortement renchéri le coût des importations pour l’économie iranienne, a déclaré le président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) cité mardi par la presse.

"Le coût des importations (…) ont augmenté à cause des obstacles créés" par les sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU et des pays occidentaux, a déclaré Mohammad Nahavandian dans une interview au quotidien économique Sarmayeh.

"En comparant le prix des produits importés au cours des quatre premiers mois de l’année iranienne (qui a débuté le 20 mars) avec les chiffres de la même période de l’année précédente (…), les prix des produits importés ont augmenté de 48% en dollar et de 25% en euro", a dit M. Nahavandian.

M. Nahavandian a signalé que l’inflation sur les marchés mondiaux n’entrait que de façon minime dans ces augmentations. "Les indices d’inflation n’ont été que de 2,5% et de 4,5%", a affirmé M. Nahavandian sans préciser à quelles devises ces taux s’appliquaient.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté quatre résolutions, dont trois assorties de sanctions, contre l’Iran à cause de son refus de suspendre l’enrichissement d’uranium.

Les Etats-Unis ont aussi imposé des sanctions unilatérales, touchant notamment le secteur bancaire, et exercé des pressions sur les établissements financiers étrangers pour restreindre leurs affaires avec l’Iran.

La hausse du coût des importations résulte entre autres du recours à un plus grand nombre d’intermédiaires, une hausse des coûts bancaires et des primes d’assurance.

L’Iran a importé l’équivalent de 56,5 milliards de dollars de produits au cours de la dernière année iranienne (mars 2007 à mars 2008), selon la Banque centrale.

M. Nahavandian a prône "une diplomatie active" pour éviter les coûts des sanctions qui, selon lui, représentent un "jeu perdant-perdant", pour l’Iran et les partenaires commerciaux du pays.

Il a souligné le coût de ces sanctions pour le pays en remarquant que "20% de hausse du coût des importations représente 10 milliards de dollars (sur un an, ndlr), une somme avec laquelle on peut créer un million d’emplois pour les jeunes".

7,062FansLike
1,157FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous