IranIran (actualité)La manifestation annulée par Paris: un geste de bonne...

La manifestation annulée par Paris: un geste de bonne volonté vers Téhéran (opposition)

-

Iran Focus, Paris, France, 5 février – Le principal groupe d’opposition iranien, le Conseil national de la résistance iranienne, a publié un communiqué aujourd’hui condamnant la décision du gouvernement français d’interdire une manifestation des Iraniens à Paris contre la dictature au pouvoir en Iran, malgré un accord précédent.

Le CNRI a estimé que la décision française revenait « à se plier aux exigences d’un régime moyenâgeux », ajoutant que « dans un nouveau marchandage honteux avec le fascisme religieux au pouvoir en Iran, les autorités françaises annulent la manifestation des Iraniens du 10 février à Paris».

Le 10 février coïncide avec le 26e anniversaire de la révolution anti monarchique de 1979 en Iran.

« Selon les renseignements du comité organisateur de cet événement à Paris, plus de 40.000 Iraniens de toute l’Europe avaient l’intention d’y participer, ce qui terrifiait le régime des mollahs », affirme le communiqué.

« Plus de 250 parlementaires de pays européens et une soixantaine d’organisations françaises avaient appelé à cette manifestation, notamment l’Association des travailleurs maghrébins de France, le Conseil des démocrates musulmans de France, Démocraties, Ensemble contre la peine de mort, la Fédération Sud des étudiants, France Libertés, la Ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté (section française), le Mouvement pour la Paix, le MRAP, les Nouveaux Droits de l’Homme, l’Organisation mondiale contre la torture, le Parti Radical de Gauche, l’Union des étudiants juifs de France», ajoute le texte.

Dans une interview avec Iran Focus, un Iranien résidant à Paris a estimé que cette décision « se moquait des valeurs élémentaires des droits de l’homme, comme la liberté d’expression ».

« Les Iraniens qui ont échappé aux griffes de ce régime médiéval ont le droit de protester contre ceux qui ont exécuté plus de 120.000 opposants et en ont emprisonnés et torturés plus d’un demi million. La France qui est considérée comme le berceau de la liberté, a permis à ce régime d’étendre ses tentacules jusqu’ici et de priver les Iraniens de manifester pour soutenir leurs compatriotes qui subissent une dictature intégristes», a déclaré Javad Mahmoudi.

Le CNRI a révélé de sources à l’intérieur de l’Iran que la France avait cédé aux demandes du régime iranien en contre-partie d’avantages économiques pour les compagnies françaises, ajoutant que Téhéran étendait sa dictature à des milliers de kilomètres au cœur de l’Europe.

7,062FansJ'aime
1,178SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Dernières nouvelles

Ce que les empoisonnements au gaz en Iran nous disent sur le régime au pouvoir

Depuis des mois, des écoles en Iran sont dans le collimateur d'attaques au gaz contre les enfants du pays....

Le régime iranien se dirige vers l’obtention d’armes nucléaires

Le régime iranien est une fois de plus au centre d'une dangereuse escalade de la prolifération d’armes nucléaires. Un...

Le Congrès américain soutien la quête du peuple iranien pour une République démocratique et laïque

Plusieurs membres bipartites de la Chambre des représentants des États-Unis ont présenté une résolution (H. RES. 100) soutenant le...

Une vague d’attaques par empoisonnement contre des écoles laisse des centaines de personnes malades

L'Iran est secoué depuis trois mois par des empoisonnements en série contre des écoles réservées aux filles, qui ont...

Iran – La fête du feu, veille du dernier mercredi de l’année, cauchemar pour la dictature

Tcharshanbé Soury est une ancienne tradition iranienne qui suscite l'inquiétude du régime iranien. La veille du dernier mercredi de...

Conférence de la Journée internationale de la femme en soutien à la lutte des femmes en Iran

Le 4 mars, une conférence a eu lieu en l'honneur de la journée internationale de la femme. Conférence intitulée...

Doit lire

Iran – La fête du feu, veille du dernier mercredi de l’année, cauchemar pour la dictature

Tcharshanbé Soury est une ancienne tradition iranienne qui suscite...

Les démocrates devraient entendre la voix des Iraniens, pas celle des dictateurs

Le soulèvement national iranien se poursuit malgré ses hauts...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous