IranIran (actualité)AIEA toujours pas sûre du caractère pacifique du programme...

AIEA toujours pas sûre du caractère pacifique du programme nucléaire iranien

-

AFP, 27 octobre 2008 – Le chef de l’agence atomique de l’ONU, Mohamed ElBaradei, a déclaré lundi que celle-ci n’était toujours pas en mesure d’établir "de façon claire l’absence d’activités et de matériels nucléaires clandestins en Iran".

"Nous ne sommes toujours pas parvenus à établir de façon claire l’absence d’activités et de matériels nucléaires clandestins en Iran et je le regrette", a déclaré M. ElBaradei, directeur de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), à l’Assemblée générale des Nations unies.

Il a exhorté Téhéran à "mettre en oeuvre sans tarder toutes les mesures de transparence requises pour instaurer la confiance (de la communauté internationale) dans le fait que son programme nucléaire est de nature exclusivement pacifique".

"Ce sera bon pour l’Iran, bon pour la région du Proche-Orient et bon pour le monde", a-t-il ajouté.

M. ElBaradei s’est dit confiant de la possibilité de trouver des arrangements pour permettre à l’AIEA "de clarifier les questions restantes, tout en assurant que le droit légitime de l’Iran de protéger la confidentialité de ses informations et activités sensibles soit respecté."

Prenant à son tour la parole devant l’Assemblée générale, l’ambassadeur d’Iran à l’ONU, Mohammad Khazaee, a réitéré que l’exigence du Conseil de sécurité que Téhéran suspende son programme d’enrichissement d’uranium était "illégal."

"La nation iranienne n’acceptera jamais de demandes illégales," a-t-il ajouté.

Le Conseil de sécurité a déjà adopté quatre résolutions, dont trois assorties de sanctions, exigeant de l’Iran qu’il suspende son programme d’enrichissement d’uranium. Les Occidentaux soupçonnent ce programme d’être destiné à produire la bombe atomique, ce que Téhéran dément.

Six grandes puissances sont engagées dans des discussions avec l’Iran sur son programme nucléaire, les cinq membres permanents du Conseil de sécurité (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie) et l’Allemagne.

Elles poursuivent à l’égard de Téhéran, une "double stratégie" composée de sanctions et de mesures incitatives.

7,062FansLike
1,155FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Alors que les manifestations se poursuivent, le régime iranien se délite

Le monde a été captivé par la bravoure et la résistance des manifestants iraniens, en particulier les jeunes générations...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous