IranIran (actualité)Le British Council suspend ses opérations à Téhéran

Le British Council suspend ses opérations à Téhéran

-

AFP, 5 février 2009 – L’organisme culturel britannique British Council a annoncé mercredi à Londres avoir suspendu les opérations de son agence à Téhéran après que ses employés locaux ont été l’objet "d’intimidation" de la part des autorités iraniennes.

L’organisme a affirmé n’avoir pas eu "d’autre choix" après la convocation en décembre pour des "entretiens" de la plupart de ses 16 employés locaux à qui les autorités ont "suggéré qu’ils devraient démissionner de leurs postes au British Council".

Deux d’entre eux ont eu leurs passeports confisqués après avoir tenté de quitter le pays pour assister à une réunion.

"Ces agissements de la part des autorités iraniennes sont inacceptables", a affirmé le directeur du British Council, Martin Davidson, dans un communiqué.

"Ils ont pour objectif d’intimider notre personnel avec l’intention claire de mettre fin à notre travail culturel et d’enseignement dans le pays", a-t-il ajouté.

La suspension des activités du British Council à Téhéran intervient alors que les relations entre le Royaume-Uni et l’Iran traversent une période de fortes tensions.

Londres s’oppose au programme spatial iranien et a encore exprimé mardi sa "profonde préoccupation sur les intentions de l’Iran" après la mise sur orbite d’un satellite annoncée par Téhéran.

Organisme officiellement indépendant à but non lucratif, le British Council, chargé de la promotion culturelle et de l’enseignement de l’anglais à l’étranger, bénéficie de larges subventions de la part du Foreign Office.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous