IranIran (actualité)Iran : la révolte embrase Téhéran

Iran : la révolte embrase Téhéran

-

Iran Focus : Depuis ce matin des manifestation ont lieu dans divers points de la capitale  et des heurts violents entre les jeunes et les forces répressives se poursuivent, rapporte les communiqués successives de l’opposition organisée, CNRI.

Le communiqué fait état d’un grand nombre de personnes qui manifestent sur la place Ariachahr de Téhéran aux cris de « libérez les prisonniers politiques », « Mort au dictateur », « Allah-o-Akbar ». La foule résiste aux attaques des forces de sécurité. Les agents ont violemment tabassé deux jeunes filles avant de les arrêter.

Des agents en civil venus espionner la foule, ont été identifiés et faits prisonniers par les manifestants. La foule, malgré la répression et la présence massive d’agents, se dirige vers la place Azadi

Selon le coalition du  Conseil national de la Résistance, dans la rue Sattar-Khan les manifestants ont affronté les forces anti-émeutes. Des jeunes ont été arrêtés. Des miliciens et des voyous du régime ont agressé la foule qui lançait des slogans hostiles à coups de couteaux. Au moins deux personnes ont été blessées.

Sur la place Mossadegh, des jeunes se battent contre la milice et les forces de sécurité, où ils ont brûlé une moto des forces de sécurité. Les miliciens brisent les vitres des voitures en marche. A Chahr-e-Ara les jeunes courageux et la foule affrontent des voyous du Hezbollah venus pour briser la manifestation.

Les forces de sécurité ont fait venir un hélicoptère au-dessus de la place Sadeghieh et tirent du gaz lacrymogène pour maitriser la foule.

La jeunesse courageuse du quartier Ariachahr de Téhéran, a arrêté ce matin un bus rempli de miliciens venu d’Oroumieh (nord-ouest de l’Iran) pour la répression à Téhéran.  Les jeunes ont fait descendre les miliciens avant de mettre le feu au bus. Redoutant l’ampleur des manifestations à Téhéran en ce 11 février, le régime des mollahs à fait venir en nombre des miliciens de tout le pays dans la capitale

Sur la place Ferdoussi de Téhéran, on compte plus de 4000 personnes avec la jeunesse courageuse qui manifestent aux cris de « Mort au dictateur », et « Iranien digne de ce nom, viens nous soutenir ». Les slogans hostiles au pouvoir que lancent la population et la jeunesse téméraire en une foule compacte sur la place imam Hossein retentissent dans tout le quartier.

Les forces de sécurité ont tiré sur une foule immense qui manifeste sur la place Ariachahr, faisant des blessés. Les manifestants scandaient « Khamenei assassin, son régime est illégitime».

Un gros cortège de manifestant avance de la cité d’Apadana vers l’autoroute Mohammad-Ali-Jenah.

Les agents du régime ont pris sous contrôle les terminaux de transport de bus du sud et de Khazaneh et empêchent toute entrée dans la capitale.

L’agence de presse des pasdarans, Fars, la nuit dernière avait annoncé que « tous ceux qui seront arrêtés par les forces de sécurité dans les célébrations de demain, quel que soit le prétexte, resteront en prison jusqu’au 9 avril ».

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous