IranIran (actualité)Mahmoud Ahmadinejad échappe à un attentat en Iran

Mahmoud Ahmadinejad échappe à un attentat en Iran

-

Reuters, TEHERAN:  par Robin Pomeroy – Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a échappé mercredi matin à un attentat à la bombe visant son cortège motorisé lors d’une visite à Hamadan.

L’attaque s’est produite alors que son convoi se rendait de l’aéroport de cette ville de l’ouest du pays à un stade local, où le chef de l’Etat iranien, indemne, a ultérieurement pris la parole.

Il n’a pas fait allusion à cet attentat, qui aurait fait des blessés parmi les occupants d’un autocar du cortège transportant des collaborateurs du président et des journalistes, rapporte la chaîne de télévision saoudienne Al Arabia.

Elle a précisé qu’un individu avait lancé un engin explosif en direction du convoi avant d’être arrêté. L’attentat n’a, pour le moment, pas été revendiqué.

« Des investigations sont en cours pour établir qui se tient derrière cela », déclare-t-on de source proche de la présidence iranienne, en confirmant que la voiture d’Ahmadinejad n’a pas été touchée.

Le chef de l’Etat iranien, qui a accumulé les ennemis à l’étranger comme en Iran-même depuis sa première élection, en 2005, avait précisément évoqué 48 heures plus tôt un complot visant à l’assassiner.

Lors d’un discours prononcé lundi à Téhéran devant des expatriés iraniens, il avait affirmé: « Ces idiots de Sionistes ont engagé des mercenaires pour m’assassiner. »

Le populiste Ahmadinejad a coutume de sillonner sans cesse son vaste pays pour se livrer à des diatribes enflammées contre les ennemis de l’Iran – Israël et Etats-Unis en tête – devant des foules acquises.  

DES ENNEMIS MULTIPLES

Le marché pétrolier a réagi avec flegme à l’attentat, mais un analyste estimé que les opérateurs attendent de connaître la réaction du président. « Attendons de voir qui ils accusent, un ennemi interne ou extérieur. »

Le régime est confronté à une agitation kurde dans le Nord-Ouest et arabe dans le Sud-Est, au Balouchistan. Hamadan est en revanche une ville habituellement calme, qui n’est le théâtre d’aucune tension particulière.

Au-delà des insoumissions ethniques, le principal mouvement d’opposition est l’organisation des Moujahidine du peuple. On lui impute notamment deux attentats à la bombe qui ont décapité une partie de l’élite du régime, dont le président et le Premier ministre, en 1981 à Téhéran.

Shahin Gobadi, porte-parole des Moudjahidine en exil en France, a démenti catégoriquement que le mouvement, désormais intégré dans une coalition plus large baptisée Conseil national de la résistance en Iran, soit impliqué dans l’attentat contre Ahmadinejad.

Ahmadinejad, qui est soutenu par le guide suprême du régime, l’ayatollah Ali Khamenei, et les gardiens de la Révolution, a réprimé dans le sang la manifestations de protestation contre sa réélection contestée à la présidence, en juin 2009.

Les deux chefs de file de ce courant d’opposition réformiste, l’ex-Premier ministre Mirhossein Moussavi et l’ancien président du Majlis Mehdi Karoubi, restent toutefois libres de leurs gestes et de leur parole.

Ahmadinejad, qui semble vouloir court-circuiter certains dirigeants politiques et religieux dont l’influence remonte aux premières années de la révolution islamique de 1979, pourrait bien s’être aussi fait des adversaires parmi eux.

Jean-Stéphane Brosse et Marc Delteil, pour le service français, édité par Nicole Dupont

 

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous