IranIran (actualité)Un diplomate espagnol "retenu" à Téhéran: Madrid "proteste"

Un diplomate espagnol « retenu » à Téhéran: Madrid « proteste »

-

AFP: L’Espagne a émis une « protestation » et qualifié de « très grave » le fait qu’un de ses diplomates à Téhéran a été « retenu » pendant quatre heures lundi par les autorités iraniennes, a annoncé mardi le ministère des Affaires étrangères à Madrid.

Le gouvernement espagnol « envisage » de rappeler son ambassadeur à Téhéran pour consultation si l’Iran ne présente pas dans les 48 heures des excuses ou des explications valables pour cette interpellation, a déclaré Trinidad Jimenez, chef de la diplomatie, devant une commission parlementaire.

Le diplomate espagnol, conseiller d’ambassade chargé des affaires consulaires à Téhéran, a été arrêté alors qu’il se trouvait en voiture et qu’il se dirigeait vers à l’ambassade d’Espagne lundi après-midi, a expliqué à l’AFP une fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères.

Le gouvernement espagnol a convoqué l’ambassadeur d’Iran pour obtenir des explications et « exprimer sa protestation pour des faits que nous considérons comme très graves et inacceptables », a-t-elle dit.

Madrid a également fait parvenir une « lettre de protestation » au ministère iranien des Affaires étrangères.

Les policiers iraniens ont procédé à l’interpellation du fonctionnaire espagnol « sans prendre en compte son statut de diplomate, violant ainsi la Convention de Vienne », a expliqué Mme Jimenez devant la commission parlementaire.

Selon le site internet du quotidien El Pais, la police iranienne a accusé le diplomate d’avoir assisté à la manifestation antigouvernementale interdite qui s’est déroulée lundi dans le centre de Téhéran.

El Pais cite le diplomate interpellé, Ignacio Pérez-Cambra, joint par téléphone. Celui-ci a reconnu qu’il se trouvait en compagnie de l’ambassadeur d’Espagne à proximité de la manifestation « dans le respect de ce que nous permet la Convention de Vienne ».

Le diplomate a ajouté avoir été interpellé juste après avoir quitté l’ambassadeur et emmené par des policiers au commissariat de Téhéran pour les étrangers, où il a été obligé de remettre son téléphone portable.

« Ils ne m’ont pas maltraité mais il y a eu des moments de grande tension », a-t-il déclaré. Son portable étant protégé par un code secret, les policiers iraniens n’ont pas réussi à le débloquer.

Des milliers de personnes ont réussi lundi à manifester dans le centre de Téhéran à l’appel des chefs de l’opposition, l’ex-Premier ministre Mir Hossein Moussavi et l’ancien président du parlement Mehdi Karoubi, malgré l’interdiction des autorités.

Cette manifestation qui a fait deux morts parmi les partisans du régime iranien, selon un bilan officiel, était destinée selon ses organisateurs à soutenir les mouvements en Egypte et en Tunisie, alors que les deux chefs de l’opposition iranienne se trouvent de facto en résidence surveillée.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous