IranIran (actualité)Heurts dans un camp d'opposants iraniens en Irak: l'ONU...

Heurts dans un camp d’opposants iraniens en Irak: l’ONU appelle à la retenue

-

AFP: Le Haut commissariat de l’ONU aux droits de l’homme a exhorté vendredi les forces irakiennes à faire preuve « d’extrême retenue » pour éviter de nouvelles violences dans un camp d’opposants iraniens en Irak.

« Depuis les premières heures ce matin nous avons reçu des informations faisant état d’une opération des forces de sécurité irakiennes dans le camp d’Ashraf. Nous comprenons qu’il y a eu des morts », a déclaré le porte-parole du Haut commissariat, Rupert Colville, lors d’un point presse.

« Nous exhortons le gouvernement irakien, ainsi que l’armée et les forces de sécurité (du pays, ndlr) à faire preuve d’extrême retenue et à s’assurer qu’il n’y aura pas de nouvelles victimes », a-t-il ajouté.

Les affrontements ont commencé vers 04H40 (01H40 GMT) quand des habitants du camp d’Ashraf ont jeté des pierres sur l’armée qui venait de prendre position dans un cimetière à l’intérieur du camp, selon le commandant Hassan al-Tamimi, un responsable de l’armée dans la province de Diyala, où se trouve le camp. « Trois personnes ont été tuées ».

Ce bilan a été confirmé par une source à l’hôpital de Baqouba, la capitale provinciale située à 60 km au nord-est de Bagdad, qui a également fait état de 27 blessés, dont 13 policiers.

Mais Shahriar Kia, porte-parole des rebelles iraniens, a accusé l’armée d’avoir tué 25 habitants du camp et d’en avoir blessé 325 autres.

En visite dans le nord de l’Irak, le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, s’est dit « très préoccupé » par ces heurts, dont les circonstances demeuraient floues.

Dans un communiqué, le Conseil national de la résistance iranienne, dont les Moudjahidine du peuple sont la principale composante, a affirmé que l’armée avait tiré sur les habitants du camp situé à 80 km au nord de Bagdad.

Après le renversement de Saddam Hussein en 2003, les Moudjahidine ont été désarmés et regroupés dans le camp d’Ashraf, qui compte toujours environ 3.500 « résidents ».

L’Irak gère directement le camp depuis l’expiration, en janvier 2009, d’un mandat de l’ONU qui attribuait la responsabilité du camp à l’armée américaine.

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous