IranIran (actualité)Iran: la libération des deux Américains pourrait être un...

Iran: la libération des deux Américains pourrait être un peu retardée (avocat)

-

AFP: La libération des deux Américains détenus depuis deux ans par l’Iran pourrait être retardée de quelques jours, car un juge qui doit signer un document essentiel est absent jusqu’à mardi, a indiqué dimanche leur avocat à l’AFP.

« On m’a dit aujourd’hui au tribunal que le deuxième juge (devant signer ce document) est absent jusqu’à mardi », a déclaré Me Masoud Shafii.

« Je retournerai au tribunal mardi, et si Dieu le veut, toute l’affaire se règlera », a ajouté Me Shafii, en se déclarant « optimiste » du fait que « le dossier suit une procédure légale normale ».

Le président Mahmoud Ahmadinejad avait annoncé le 13 septembre que Téhéran, dans un « geste humanitaire unilatéral », avait décidé de libérer « d’ici quelques jours » Shane Bauer et Josh Fattal, 29 ans, arrêtés en juillet 2009 à la frontière irano-irakienne.

Les deux hommes, qui ont toujours affirmé avoir pénétré par erreur en Iran lors d’une randonnées au Kurdistan irakien, ont été condamnés en août à huit ans de prison pour espionnage et entrée illégale dans le pays.

En écho à l’annonce de M. Ahmadinejad, Me Shafii avait indiqué le même jour avoir été informé par un responsable judiciaire de la décision de libérer les deux Américains contre une caution de 500.000 dollars chacun.

Mais l’Autorité judiciaire avait ensuite démenti ces informations, affirmant qu’aucune décision n’avait encore été prise.

« Tout est prêt pour leur libération, mais il manque toujours la signature d’un juge sur les documents qui vont permettre de payer la caution », avait expliqué samedi leur avocat.

Le ministre iranien des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi a réaffirmé dimanche qu’une procédure pour libérer les deux Américains était en cours. Il a espéré que « la justice fera preuve de compassion islamique à leur égard », sans évoquer de date pour une éventuelle décision.

« Les dirigeants de beaucoup de pays sont intervenus pour la libération des ressortissants américains et nous avons transmis leur point de vue aux organes compétents », a-t-il ajouté cité par l’agence officielle Irna.

M. Salehi, qui avait confirmé samedi que « le pouvoir judiciaire avait l’intention de réduire la peine » des deux Américains, n’a pas précisé quels pays étaient intervenus.

Les dirigeants irakiens ont indiqué l’avoir fait à plusieurs reprises, mais des médias iraniens ont également évoqué des interventions de la Turquie et du sultanat d’Oman, deux pays qui entretiennent de bonnes relations aussi bien avec Téhéran qu’avec Washington.

L’Iran et les Etats-Unis, que Téhéran considère toujours comme « le grand Satan » occidental, n’entretiennent plus de relations diplomatiques depuis 1980.

En septembre 2010, c’est Oman qui avait payé une caution de 500.000 dollars pour la libération de Sarah Shourd, compagne de Shane Bauer et Josh Fattal arrêtée en même temps qu’eux mais relâchée pour raisons de santé.

Le responsable des droits de l’Homme au sein de l’Autorité judiciaire, Mohammad Javad Larijani, a indiqué dimanche qu’il y avait actuellement à Téhéran « deux religieux chrétiens américains venus pour des consultations sur la libération » de MM. Bauer et Fattal, selon l’agence Fars.

Toutefois, a-t-il souligné, cette libération « doit suivre un cours légal » et « prendre en compte les intérêts du régime » iranien.

Les deux religieux chrétiens ont été reçus samedi soir par le président Ahmadinejad en même temps que deux responsables musulmans américains qui participent à une conférence sur le « Réveil islamique », a indiqué le site de la présidence iranienne, en précisant que les quatre hommes avaient plaidé la cause de leurs compatriotes.

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous