IranIran (actualité)Réactions mitigées des Iraniens locaux

Réactions mitigées des Iraniens locaux

-

Le Droit (Canada) – 9 septembre – La décision par le gouvernement canadien de couper les ponts avec l’Iran ne fait pas l’unanimité dans la communauté iranienne locale.

Pour plusieurs personnes rencontrées par LeDroit, les pressions diplomatiques du Canada sur Téhéran ne « changeront rien, ou si peu », en plus d’avoir des conséquences néfastes sur leurs liens avec leur famille qui se trouve dans leur pays natal.

Maintenant que le Canada a rapatrié son personnel diplomatique d’Iran et demandé aux dignitaires perses de quitter Ottawa, certains craignent qu’il soit impossible d’obtenir des visas, souligne Ali Shojaee, un restaurateur de la région.

« Le gouvernement iranien se fiche du Canada et des autres pays occidentaux, affirme-t-il, inquiet. Il ne fera que retourner les armes contre sa population. »

Le pays du Moyen-Orient subit des pressions de la part de la communauté internationale depuis plus de trente ans, dit-il, et rien ne laisse présager pour l’instant que le régime de Mahmoud Ahmadinejad baissera les bras.

Un mal pour un bien

D’autres membres de la communauté voient d’un bon oeil le retrait des diplomates canadiens.

« C’est un pas dans la bonne direction, soutient Shahram Golestaneh, de l’Association démocratique iranienne, qui voit dans le geste canadien beaucoup plus qu’un symbole.

M. Golestaneh reconnaît que la dissolution du lien diplomatique créera des frustrations chez ceux qui souhaitent circuler entre les deux pays, mais il s’agit d’un mal pour un bien. À la condition, dit-il, que d’autres pays imitent le Canada. Pour l’instant, d’autres pays occidentaux, notamment la France et la Grande-Bretagne, se sont contentés d’imposer des sanctions économiques.

Si le Canada a décidé de fermer son ambassade en Iran et d’expulser les diplomates iraniens au pays, c’est notamment parce que la sécurité des diplomates canadiens était en péril à Téhéran.

C’est ce qu’a déclaré le premier ministre Stephen Harper, hier, en Russie, en marge du sommet de l’APEC, à Vladivostok.

M. Harper rappelle que l’ambassade britannique à Téhéran a été prise d’assaut en novembre dernier par des manifestants. Cet incident, selon lui, démontre que l’Iran n’a aucun respect pour l’immunité et la protection diplomatiques.

Parmi les autres raisons qui justifient la rupture des relations avec l’Iran, Stephen Harper souligne le programme nucléaire de Téhéran, son appui au terrorisme et son antisémitisme.

Par ailleurs, le président du Parlement iranien a annulé hier une visite qu’il devait faire au Canada cet automne afin de protester contre la décision d’Ottawa.

L’opposition néo-démocrate à Ottawa déplore cette décision du gouvernement Harper. Selon le député Paul Dewar, porte-parole du NPD en matière d’Affaires étrangères, cette rupture fait en sorte que le Canada n’aura plus aucun rôle à jouer pour réduire les tensions entre l’Iran et la communauté internationale.

Avec La Presse Canadienne

http://www.lapresse.ca/le-droit/actualites/actualites-regionales/201209/09/01-4572370-reactions-mitigees-des-iraniens-locaux.php

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous