IranIran (actualité)Une conférence sur "l'Iran en 2013" à l’Assemblée nationale

Une conférence sur « l’Iran en 2013 » à l’Assemblée nationale

-

 

 

 

Iran Focus: Hier,  une conférence intitulée « Perspectives au Moyen-Orient et en Iran en 2013 » s’est tenue à dans la salle Colbert de l’Assemblée nationale à l’initiative du Comité Parlementaire pour un Iran démocratique (CPID), en présence de dizaines de parlementaires de divers groupes politiques. Maryam Radjavi, Présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne, a mis en garde contre un nouveau massacre à tout moment sur le camp Liberty, en Irak, où se trouvent 3100 membres de l’opposition iranienne.

Lors de cette conférence présidée par député Dominique Lefebvre, vice-président du CPID, plusieurs députés ont pris la parole, notamment Bruno Leroux, président du groupe socialiste, républicain et citoyen, Michel Terrot, vice-président du CPID, André Chassaigne, Président du groupe de la gauche démocrate et républicaine et vice-président du CPID, Pascal Terrasse, Pascal Deguilhem, William Dumas, Jean Grellier, Philippe Vitel, Jacques Valax.

Des personnalités comme Alain Vivien, ancien secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, François Colcombet ancien magistrat, Yves Bonnet, préfet honoraire et ancien directeur de la DST, Pierre Bercis, président des Nouveaux Droits de l’Homme,  le Sénateur américain Robert Toricelli, et Tahar Boumedra, ancien directeur des droits de l’homme de la MANUI en Irak chargé du dossier d’Achraf, ont également pris la parole.

Les intervenants ont demandé le retour à Achraf des habitants de Liberty et ont appelé le HCR à déclarer leur statut de réfugié. Ils ont estimé que la Résistance iranienne était la seule solution aux crises actuelles de l’Iran et ont appelé au dialogue avec la Résistance.

Evoquant l’attaque meurtrière sur Liberty le 9 février, Maryam Radjavi a déclaré : « Ils veulent détruire un mouvement qui a des racines profondes dans la société iranienne, un mouvement bien organisé, capable de diriger le mécontentement explosif de la société pour opérer un changement démocratique en Iran. Une résistance qui représente les espoirs de la société iranienne, car son objectif est d’instaurer une république basée sur la séparation de la religion et de l’Etat, la démocratie, le pluralisme, l’abolition de la peine de mort, l’égalité des femmes et des hommes et un Iran sans nucléaire. »

Elle a ajouté : « Nous attendons du gouvernement français et de l’Assemblée nationale d’être à l’avant-garde d’une nouvelle politique internationale, une politique qui garantisse la fermeté face au fascisme religieux en Iran et une politique de soutien et de reconnaissance de la résistance du peuple iranien pour la liberté et la démocratie. »

Bruno Leroux, président du groupe socialiste à l’Assemblée, a notamment déclaré : « vous êtes dans la salle du groupe socialiste, ce n’est pas qu’un symbole mais un engagement. Nous saluons la présence de Maryam Radjavi, la présidente du Conseil national de la Résistance iranienne que nous recevons et dont on connait l’engagement. Être à vos côtés est un honneur. Le combat qui est le vôtre pour la démocratie et la laïcité est un élément essentiel pour l’avenir de votre pays et de la région. »

VIDEO

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous