IranNucléaireLe Parlement iranien vote une loi imposant l'enrichissement d'uranium

Le Parlement iranien vote une loi imposant l’enrichissement d’uranium

-

AFP, 15 mai – Le Parlement conservateur iranien a adopté dimanche à une écrasante majorité une loi forçant le gouvernement à garantir la production de combustible nucléaire, donc l’enrichissement d’uranium, au coeur des préoccupations internationales.

Le texte a été voté par 188 des 205 députés présents (sur un total de 290) aux cris de « Dieu est le plus grand » et « mort à l’Amérique ».

La loi, intitulée « acquisition de la technologie nucléaire à des fins pacifiques », stipule que « le gouvernement de la République islamique d’Iran est obligé (…) de fournir à la nation la technologie nucléaire à des fins pacifiques et de garantir le cycle de production de combustible, pour produire 20.000 mégawatts d’électricité ».

Il s’agit d’une adoption en seconde lecture, à un moment opportunément choisi. Le texte avait été approuvé en première lecture le 31 octobre 2004. Selon la procédure parlementaire, un texte est examiné à deux reprises, dans un délai plus ou moins long. Cinquante députés viennent de demander que le projet revienne à l’ordre du jour, au moment où de délicates négociations avec l’Europe menacent de capoter.

La production par l’Iran de son propre combustible pour ses futures centrales, et donc l’enrichissement d’uranium, est un sujet de préoccupation majeur pour la communauté internationale, qui redoute un détournement de technologie pour fabriquer l’arme nucléaire.

Selon le taux d’enrichissement, l’uranium peut servir de combustible aux centrales ou entrer dans la confection de la bombe atomique.

L’Iran a accepté en novembre 2004 de suspendre toutes ses activités relatives à l’enrichissement, mais n’a cessé de proclamer que cette suspension était provisoire.

L’Europe essaie actuellement de le convaincre par la négociation de renoncer définitivement à l’enrichissement, en l’échange de contreparties technologiques, commerciales et politiques. Mais les négociations sont dans une phase délicate.

Les Européens ont en effet menacé les Iraniens de rompre les négociations et de soutenir une saisine du Conseil de sécurité de l’Onu s’ils reprenaient effectivement, comme ils en ont annoncé l’intention, une partie de leurs activités liées à l’enrichissement.

Le texte adopté dimanche dit que l’action du gouvernement doit s’inscrire « dans le cadre du Traité de non-prolifération (TNP) et des lois internationales ».

La décision dans les affaires nucléaires iraniennes appartient à un cercle restreint. Cependant, le Parlement a adressé à des moments diplomatiques cruciaux des messages exprimant la détermination de la République islamique.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous