IranNucléaireL’Iran reporte le procès des « espions nucléaires »

L’Iran reporte le procès des « espions nucléaires »

-

Iran Focus, Téhéran, 29 juin – Le procès d’un individu accusé d’espionnage sur le programme nucléaire secret de l’Iran a été reporté au début août, selon le porte-parole du système judiciaire en Iran.

Jamal Karimi-Rad, s’adressant à la presse sur une réunion de responsables judiciaires au mausolée de l’Ayatollah Rouhollah Khomeiny, a annoncé que « le procès des espions nucléaires qui aurait dû avoir lieu hier dans un tribunal révolutionnaire a été reporté au 2 août parce qu’un des accusés était malade et a dû subir une opération chirurgicale ».

« Il y a déjà trois accusés dans ce cas », a affirmé Karimi-Rad.

Le porte parole a ajouté que le deuxième accusé serait jugé le 20 août et que plusieurs auditions déjà avaient eu lieu pour le troisième individu même si aucun verdict n’avait encore été prononcé.

L’opposition a laissé entendre que le régime iranien peut employer la torture pour tirer des confessions des individus qu’elle accuse d’espionnage sur ses projets nucléaires. Elle affirme également que ces personnes sont jugées en secret.

Fin août passé, le ministre iranien des renseignements et de la sécurité Ali Younessi avait annoncé que les autorités avaient arrêté des dizaines d’espions dont plusieurs qui avaient révélés des « secrets nucléaires » de la République islamique.

« Le ministère de l’information a arrêté plusieurs espions qui diffusaient l’information nucléaire de l’Iran [hors du pays »> », a dit Younessi, qui dirige l’appareil redouté des renseignements, aux journalistes.

Younessi n’a pas identifié les prévenus, mais c’est l’organisation d’opposition, les Moudjahidine du peuple l’Iran (OMPI) avait révélé la majeure partie du programme nucléaire secret de l’Iran aux pays étrangers.

« Les hypocrites (le terme officiel du régime pour l’OMPI) ont eu le rôle principal et ils se sont vantés d’avoir espionné l’Iran dans une conférence de presse en Amérique, » a-t-il ajouté. « Nous avons identifié et arrêté des dizaines d’espions sous diverses raisons. »

L’OMPI a été la source des informations les plus fiables sur le programme nucléaire de l’Iran ces dernières années, comme l’ont prouvé les inspections des Nations Unies par la suite.

Le Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), une coalition qui comprend l’OMPI, avait d’abord révélé deux emplacements nucléaires sensibles à Natanz et Arak dans le centre de l’Iran en août 2002, une révélation qui avait déclenché une enquête de l’Agence internationale de l’énergie atomique (l’AIEA).

Peu de temps après les commentaires de Younessi, le CNRI à Paris a nié que les personnes arrêtées ait un quelconque rapport avec les révélations précédentes de l’organisation sur le programme nucléaire secret de l’Iran.

L’AIEA a uniformément critiqué l’Iran pour ne pas déclarer toutes ses activités.

Les inspecteurs de l’AIEA sont retournés en Iran lundi pour vérifier si Téhéran respectait les demandes internationales de ne pas enrichir l’uranium.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous