IranNucléaireIran-nucléaire : Prudence française et américaine sur le programme...

Iran-nucléaire : Prudence française et américaine sur le programme nucléaire iranien

-

DPA, Paris, 14 octobre – La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice et le ministre français des affaires étrangères Philippe Douste-Blazy ont assuré vendredi qu’ils resteraient fermes face au refus de l’Iran de céder aux demandes d’abandonner le programme d’enrichissement d’uranium.

« La communauté internationale n’a aucune raison de croire que les Iraniens agiront de manière responsable avec le cycle du combustible (nucléaire) », a dit Rice aux journalistes à Paris après des discussions avec Douste-Blazy et le Président Jacques Chirac.

Par conséquent, a poursuivi Rice, « nous devons envoyer un message très fort à l’Iran ». Ce message, a-t-elle dit, c’est que si Téhéran ne se conforme pas aux demandes de la communauté internationale, il sera déféré au Conseil de Sécurité de l’ONU.

« Il est très clair que le Conseil de Sécurité est une option, » a précisé Rice.

Pour sa part, Douste-Blazy a dit que « nous avons besoin d’une certaine fermeté » avec l’Iran, ajoutant que « nous devons rendre l’option du Conseil de Sécurité plutôt crédible ».

Mardi, Téhéran a signalé qu’il voulait retourner aux négociations avec la Troïka européenne – la France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne – sur cette question.

Les négociations entre l’Union européenne et l’Iran sont arrivées à une impasse en août après que Téhéran ait repris sa conversion et son enrichissement de l’uranium à Ispahan.

« Le cycle du combustible est au coeur du problème », a dit Rice avant d’appeler l’Iran à retourner à la table des négociations.

« Les trois européens continueront à rechercher une solution diplomatique”, a-t-elle dit. « Nous appelons fermement l’Iran à profiter de cette opportunité”.

Auparavant, dans des discussions avec Chirac, elle et le président français avaient partagé l’idée que « la perspective d’un Iran doté de moyens militaires nucléaires était inacceptable », comme l’a dit Jérôme Bonnafont, le porte-parole du président Chirac.

Rice est également prudente sur l’attitude de l’Iran en Irak, citant des articles récents de la presse britannique comme quoi Téhéran soutenait l’insurrection anti-américaine.

« L’Iran devrait se comporter comme un bon voisin de l’Irak, » a estimé Rice. Elle a qualifié de « développement troublant » les récentes allégations des autorités britanniques comme quoi l’Iran soutenait des insurgés dans le sud de l’Irak tenus pour responsables d’une récente montée des attaques contre les soldats britanniques là-bas.

Citant des sources de la défense à Bassora, dans le sud de l’Irak contrôlé par les Britanniques, le journal The Sun rapportait mercredi que des insurgés étaient actuellement entraînés à fabriquer des bombe par les gardiens de la révolution iraniens

Rice a poursuivi en rendant hommage aux Irakiens pour les récents développements, comme l’élaboration de la constitution qui doit être soumise à un référendum.

« C’est extraordinaire ce qu’ils font, » a-t-elle dit, mais elle a noté que les Irakiens ont un « long processus de politique et de compromis devant eux ».

Pour sa part, Douste-Blazy a déclaré que « la situation sociale et la sécurité en Irak troublent (la France) ».

A la suite de ses entretiens à Paris, Rice devrait s’envoler pour Moscou pour une rencontre avec le Président Vladimir Poutine avant de se rendre à Londres samedi.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous