IranNucléaireLa Maison Blanche opposée à un projet de loi...

La Maison Blanche opposée à un projet de loi prévoyant des sanctions contre l’Iran

-

Reuters, Washington, mars – L’administration Bush a déclaré aux législateurs qu’elle s’opposait à une loi imposant des sanctions aux sociétés et pays étrangers travaillant avec l’Iran, mais les législateurs ont annoncé mardi qu’ils avaient l’intention de tout de même faire avancer le projet de loi.

La députée républicaine de Floride, Ileana Ros-Lehtinen, qui est à l’origine de cette mesure, a affirmé qu’elle ne se soumettrait pas à l’exigence de l’administration pour plus de flexibilité dans la mise en oeuvre des sanctions.

La Commission des relations internationales de la Chambre des députés doit examiner mercredi le projet de loi, en dépit de l’objection de la Maison Blanche.

Ce projet de loi intervient alors que les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France ont renvoyé le dossier conflictuel des ambitions nucléaires de l’Iran au Conseil de Sécurité de l’ONU après n’être pas parvenus mardi à gagner le soutien de la Russie et de la Chine pour une proposition visant à faire pression sur Téhéran.

Les partisans de cette loi prévoyant des sanctions ont déclaré qu’elle mettrait l’économie iranienne en difficultés et viendrait ainsi renforcer la réponse au programme nucléaire de Téhéran, qui selon les Etats-Unis pourrait être détourné pour développer des armes nucléaires.

Cette loi prévoit des sanctions américaines contre toute société ou nation investissant plus de 20 millions de dollars dans le secteur de l’énergie iranien et exige des fonds de retraite basés aux USA de dévoiler tous leurs investissements ayant un lien avec l’Iran.

Il existe depuis longtemps aux Etats-Unis des sanctions qui interdisent les sociétés américaines et les personnes à faire des affaires avec l’Iran.

« En dépit du fait que le projet de loi fournit la flexibilité nécessaire au président et en dépit de mes efforts et de ceux de M. Lantos pour apporter des modifications à la loi afin d’aboutir à un arrangement acceptable pour tous, l’administration ne l’approuvera pas », a déclaré Ros-Lehtinen, qui a rédigé le projet de loi aux côtés du député Tom Lantos de Californie, démocrate membre de la commission.

Parce que les sanctions précédentes concernant l’Iran ont été abolies sous l’administration Clinton « et en raison de la gravité de la menace iranienne, nous pensons qu’il ne serait pas dans l’intérêt de la sécurité nationale et de la politique étrangère américaines d’affaiblir cette loi », selon Ros-Lehtinen.

Le député Henry Hyde, républicain de l’Illinois qui préside la commission, va prendre la décision de soutenir le projet de loi ou non en se basant sur « la façon dont évolue le processus d’amendement », a déclaré son porte-parole.

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous