IranNucléaireRencontre Iran-UE sur l'offre des Six mercredi --par Ali...

Rencontre Iran-UE sur l’offre des Six mercredi –par Ali Akbar Dareini–

-

AP, Téhéran, 2 juillet – par Ali Akbar Dareini – Le chef iranien des négociations et celui de la diplomatie de l’Union européenne évoqueront mercredi les « ambiguïtés » de l’offre occidentale de coopération nucléaire civile, économique et politique présentée à Téhéran pour le convaincre de suspendre ses activités nucléaires suspectes, a affirmé un responsable iranien dimanche.

Les Six (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies -France, Grande-Bretagne, Etats-Unis, Russie et Chine plus l’Allemagne – pressent l’Iran de donner « une réponse rapide et constructive », comme l’a dit Paris, au « paquet » qu’ils lui ont soumis le 6 juin, mais le régime islamique veut prendre son temps. Le président Mahmoud Ahmadinejad a déclaré que ce serait pour la mi-août.

En attendant, le négociateur iranien Ali Laridjani et le haut représentant pour la politique étrangère et de sécurité commune de l’Union européenne (PESC), Javier Solana, se retrouveront mercredi, « probablement dans un pays européen », selon Hamid Reza Assefi, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères. Les deux hommes « sont en contact quotidien », a-t-il ajouté.

Le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Mattéi, a pour sa part estimé mercredi que « le sens d’une telle rencontre serait d’obtenir une réponse de la part des Iraniens ».

Mais M. Assefi a appelé les Six à la patience. « Ils devraient laisser nos experts étudier (…) Nous sommes très sérieux dans notre étude. Diverses commissions étudient les propositions chaque jour », a-t-il assuré. Et, répondant à Washington qui accuse Téhéran de traîner les pieds, il a ajouté qu »‘il n’y (avait) aucune raison de gagner du temps. Il y a des ambiguïtés qui doivent être levées ».

« Nous ne voyons pas très bien, à vrai dire, pourquoi l’Iran ne pourrait pas nous donner sa réponse assez rapidement », déclarait de son côté Jean-Baptiste Mattéi, soulignant que certes « cette offre est une offre assez complète, mais l’Iran a eu un certain temps pour l’examiner et pour se prononcer ».

Le détail de l’offre des Six n’a pas été rendu public mais l’on tient de sources diplomatiques qu’elle propose des concessions significatives en échange d’un moratoire de longue durée sur les activités iraniennes liées à l’enrichissement d’uranium, soupçonnées d’avoir un but militaire et non civil. Si Téhéran refuse les négociations, la menace de sanctions de l’ONU est implicite, la communauté internationale ayant perdu confiance dans le discours iranien.

Les Etats-Unis accepteraient notamment de fournir des technologies nucléaires civiles à l’Iran, de lever certaines sanctions économiques et de participer directement aux négociations conduites par la « troïka » européenne (France, Allemagne et Grande-Bretagne -l’UE3).

L’Iran exclut de renoncer à son droit à l’enrichissement de l’uranium mais a laissé entendre qu’il pourrait temporairement suspendre ses activités à grande échelle pour faire baisser la tension.

7,062FansLike
1,161FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous