IranNucléaireL’heure de la réponse iranienne est passée

L’heure de la réponse iranienne est passée

-

Washington Post, 11 juillet – De Robin Wright – (extraits) Le retard de l’Iran étant considéré comme un test, les USA sont prêts à faire pression sur l’ONU pour que Téhéran soit pénalisé.

L’administration Bush est prête à faire pression sur le Conseil de Sécurité de l’ONU pour entamer le processus d’imposition d’une action punitive contre l’Iran, après certaines allusions pendant le week-end laissant penser que Téhéran ne donnerait pas de réponse affirmative ou négative directe aujourd’hui à l’offre soutenue par les Etats-Unis visant à empêcher l’Iran de développer l’arme nucléaire, ont déclaré hier des hauts responsables américains et européens.

Le chef de la politique étrangère de l’Union Européenne, Javier Solana, doit normalement rencontrer le négociateur iranien Ali Larijani aujourd’hui à Bruxelles afin d’obtenir une réponse, réunion qui a déjà été reportée d’une semaine. Mais pendant le week-end, le ministre des Affaires étrangères iranien, Manouchehr Mottaki, a affirmé que Solana n’avait pas éclairci ce que les dirigeants iraniens qualifient d’ambiguïtés dans le plan.

Par ailleurs, l’ambassadeur iranien en Suisse, a déclaré que l’Iran ne serait pas prêt à fournir de réponse avant le mois d’août. Dans une conversation téléphonique, un haut fonctionnaire iranien à Téhéran a affirmé hier que le régime avait été transparent à propos de ses préoccupations.

Les USA et certains pays membres du Conseil de Sécurité en ont déduit que l’Iran avait décidé de tester la détermination américaine et la solidarité et la coopération du Conseil de Sécurité, selon des hauts responsables américains et européens.

La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice doit partir aujourd’hui pour des pourparlers sur l’Iran qui auront lieu demain à Paris avec les cinq membres permanents du Conseil de Sécurité et l’Allemagne avant le sommet du Group des Huit nations industrialisées qui se tiendra plus tard cette semaine. L’Iran insistant sur le fait qu’il a besoin de plus de temps, Rice devrait recommander à la Grande-Bretagne, la France la Russie, la Chine et l’Allemagne d’entamer le processus du bâton dans le cadre de la stratégie de la carotte et du bâton, selon ces mêmes hauts responsables.

Rive a mis en garde l’Iran hier des conséquences de ce retard. « Nous espérons que les Iraniens choisiront la voie qui leur est ouverte vers la coopération, mais évidemment, nous pouvons toujours retourner à l’autre voie si besoin est. Et cette voie … est bien sûr la voie du Conseil de Sécurité », a-t-elle dit lors d’une conférence de presse aux côtés de la nouvelle ministre des Affaires étrangères britannique, Margaret Beckett. « Maintenant, nous espérons vraiment obtenir une réponse consistante, mais c’est quelques chose que nous allons examiner et étudier lorsque nous allons nous rencontrer à Paris. »

Le calendrier est fondamental. L’administration Bush désire une réponse avant le sommet du G8 en Russie, tandis que Moscou souhaite un esprit de coopération afin de produire un résultat positif sur un grand nombre de points. La Russie et la Chine sont les plus grands opposants à l’imposition d’une action punitive contre l’Iran. Après le meeting du G8, la Russie pourrait ne pas être aussi coopérative pour ce qui est de faire pression sur l’Iran ou d’envisager une action ferme dans le cas où il se dérobait, selon les hauts fonctionnaires européens.

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous