IranNucléaireUn haut député iranien menace de retirer le pays...

Un haut député iranien menace de retirer le pays du Traité de Non-prolifération

-

AFP, Téhéran, 18 juillet – Le parlement radical iranien a décidé d’adopter une loi mettant fin à l’adhésion de l’Iran au Traité de Non-prolifération dans le cas où le Conseil de Sécurité demandait à Téhéran de geler ses travaux atomiques sensibles, a averti un haut député mardi.

« Si le Conseil de Sécurité adopte une résolution visant à nous obliger de stopper l’enrichissement d’uranium, le parlement va certainement envisager de suspendre l’adhésion de l’Iran au TNP », aurait dit Alaeddin Borujerdi, selon l’agence de presse des étudiants, ISNA.

« Nous espérons que le Conseil de Sécurité ne prendra aucune décision irraisonnable pouvant changer l’attitude actuelle de l’Iran », a déclaré le député, qui préside l’influente commission parlementaire pour la sécurité nationale et la politique étrangère.

Jusqu’à maintenant, a-t-il souligné, l’Iran « respectait le TNP et les règles de l’Agence internationale de l’Energie atomique ».

La semaine dernière, la Grande-Bretagne, la Chine, la France, l’Allemagne, la Russie et les Etats-Unis ont décidé de renvoyer le dossier de l’Iran devant le Conseil de Sécurité après que Téhéran ait refusé de répondre à la demande de suspension de ses activités d’enrichissement d’uranium.

L’Iran affirme qu’il veut simplement enrichir de l’uranium au niveau adéquat pour produire du combustible et alimenter des réacteurs et que c’est son droit en vertu du TNP. Mais cette technologie peut aussi s’appliquer au développement d’armes, d’où les demandes de suspension, pendant qu’une enquête de l’AIEA est encore en cours.

Les diplomates affirment que le Conseil pourrait voter la semaine prochaine un projet de résolution qui rendrait la suspension de l’enrichissement obligatoire.

L’Iran a redémarré l’enrichissement en janvier en ignorant une demande non obligatoire du Conseil de Sécurité pour l’arrêt de ses travaux.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous