IranNucléaireIran - Ahmadinejad défie les Etats-Unis et la Grande-Bretagne

Iran – Ahmadinejad défie les Etats-Unis et la Grande-Bretagne

-

Reuters, Téhéran, 29 août – A l’avant-veille du délai fixé à l’Iran par l’Onu pour suspendre ses activités d’enrichissement d’uranium, le président Mahmoud Ahmadinejad a condamné mardi le rôle joué par les Etats-Unis et la Grande-Bretagne sur la scène internationale depuis la Seconde Guerre mondiale.

« Nous pensons que les privilèges particuliers dont profitent aujourd’hui les Etats-Unis et la Grande-Bretagne sont à l’origine de tous les troubles dans le monde », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

Ahmadinejad a accusé Londres et Washington d’abuser de leur position de membres permanents au Conseil de sécurité de l’Onu. « N’est-il pas temps que les relations internationales soient fondées sur la démocratie et les droits égaux de toutes les nations? »

Le chef de l’Etat iranien a, en outre, répété que personne ne pourrait contraindre l’Iran à cesser de recourir à une technologie nucléaire pacifique. « La nation iranienne a droit à une énergie nucléaire pacifique. La nation iranienne a choisi cette (ligne de conduite) fondée sur les règlements internationaux », a-t-il affirmé.

Les puissances occidentales accusent l’Iran de chercher à mettre au point des armes atomiques sous couvert d’un programme civil, ce que Téhéran dément.

UN DÉBAT AVEC BUSH

Washington a réclamé une réponse rapide de la communauté internationale si l’Iran ne cessait pas de suspendre de l’uranium avant l’ultimatum du Conseil de sécurité des Nations unies fixé au 31 août.

Les Etats-Unis ont même menacé de prendre par eux-mêmes des sanctions contre Téhéran – gel des actifs financiers, interdiction de voyage à l’étranger des dirigeants iraniens -, si un consensus n’était pas trouvé dans l’enceinte des Nations unies.

Le président iranien a affirmé que la réponse adressée par Téhéran à la communauté internationale sur la série de mesures incitatives constituait un cadre pour poursuivre les négociations et une « occasion exceptionnelle » de résoudre le conflit sur le nucléaire.

Sans évoquer directement leur confrontation sur ce dossier, Ahmadinejad a proposé l’idée d’un débat télévisé entre lui et son homologue américain George Bush, pour discuter des grands sujets internationaux.

« Je propose la tenue d’un débat télévisé en direct avec M. George Bush pour parler des affaires internationales et des moyens de les résoudre », a-t-il déclaré. « Le débat devra se dérouler sans être censuré afin que le peuple américain puisse entendre ce que nous disons. Ils ne doivent pas empêcher le peuple américain d’entendre la vérité », a-t-il ajouté.

7,062FansLike
1,161FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous