IranNucléaireIran/nucléaire: pas de réunion à six avant vendredi (diplomates)

Iran/nucléaire: pas de réunion à six avant vendredi (diplomates)

-

AFP, New York (Nations Unies), 30 octobre – Les cinq « Grands » du Conseil de sécurité de l’ONU et l’Allemagne ne devraient pas se réunir avant vendredi pour discuter d’un projet de résolution sanctionnant l’Iran pour son refus de suspendre l’enrichissement d’uranium, a-t-on appris lundi de sources diplomatiques.

La semaine dernière, l’ambassadeur américain à l’ONU, John Bolton, avait indiqué que la prochaine réunion des cinq membres permanents du Conseil dotés du droit de veto (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie) et de l’Allemagne pourrait avoir lieu dès lundi.

Selon plusieurs diplomates, la cause principale de ce report est l’absence de New York jusqu’à jeudi de l’ambassadeur de Russie, Vitaly Tchourkine. Ce dernier s’est rendu à Moscou à l’occasion de la visite officielle qu’effectue cette semaine en Russie le ministre sud-coréen des affaires étrangères Ban Ki-moon, futur secrétaire général de l’ONU.

« Nous visons une réunion à +cinq plus un+ à la fin de la semaine », a déclaré l’un d’eux.
Les six puissances tentent de se mettre d’accord sur les termes d’une résolution qui sanctionne Téhéran pour son refus persistant de suspendre ses activités d’enrichissement d’uranium. Un projet a été rédigé par les Européens, en coordination avec les Etats-Unis, et présenté à la Chine et à la Russie la semaine dernière.

Les « six » veulent d’abord se mettre d’accord entre eux, avant de présenter un texte au dix autres membres, non permanents, du Conseil. Selon de nombreux diplomates, les négociations promettent d’être longues et ardues.

Le président russe, Vladimir Poutine, a assuré lundi son homologue iranien Mahmoud Ahmadinejad que Moscou privilégiait la poursuite des négociations dans le dossier nucléaire iranien, selon un communiqué du Kremlin.

Le projet de résolution prévoit un embargo sur tout matériel ou équipement pouvant contribuer aux programmes nucléaires et de missiles balistiques de l’Iran, ainsi que sur toute fourniture d’assistance ou de formation technique ou financière liés à ces programmes. Il prévoit également des sanctions ciblées – interdiction de voyager à l’étranger et gel des avoirs financiers à l’étranger – à l’encontre de toute personne impliquée dans ces programmes.

Ces mesures ne s’appliqueraient toutefois pas aux activités liées à la construction de la centrale nucléaire civile de Bouchehr, à laquelle coopère la Russie. Celle-ci n’aurait pas accepté une résolution mettant fin à ce chantier.

Le projet invoque l’article 41 du chapitre VII de la Charte de l’ONU, qui permet des sanctions économiques et diplomatiques, mais non militaires, en cas de non respect d’une résolution. La résolution 1696 en juillet avait demandé à l’Iran de cesser ses activités d’enrichissement avant le 31 août, ce qu’il n’a pas fait.

7,062FansJ'aime
1,179SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Dernières nouvelles

Ce que les empoisonnements au gaz en Iran nous disent sur le régime au pouvoir

Depuis des mois, des écoles en Iran sont dans le collimateur d'attaques au gaz contre les enfants du pays....

Le régime iranien se dirige vers l’obtention d’armes nucléaires

Le régime iranien est une fois de plus au centre d'une dangereuse escalade de la prolifération d’armes nucléaires. Un...

Le Congrès américain soutien la quête du peuple iranien pour une République démocratique et laïque

Plusieurs membres bipartites de la Chambre des représentants des États-Unis ont présenté une résolution (H. RES. 100) soutenant le...

Une vague d’attaques par empoisonnement contre des écoles laisse des centaines de personnes malades

L'Iran est secoué depuis trois mois par des empoisonnements en série contre des écoles réservées aux filles, qui ont...

Iran – La fête du feu, veille du dernier mercredi de l’année, cauchemar pour la dictature

Tcharshanbé Soury est une ancienne tradition iranienne qui suscite l'inquiétude du régime iranien. La veille du dernier mercredi de...

Conférence de la Journée internationale de la femme en soutien à la lutte des femmes en Iran

Le 4 mars, une conférence a eu lieu en l'honneur de la journée internationale de la femme. Conférence intitulée...

Doit lire

Iran – La fête du feu, veille du dernier mercredi de l’année, cauchemar pour la dictature

Tcharshanbé Soury est une ancienne tradition iranienne qui suscite...

Les démocrates devraient entendre la voix des Iraniens, pas celle des dictateurs

Le soulèvement national iranien se poursuit malgré ses hauts...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous