IranNucléaireNucléaire iranien: le chef de l'AIEA invite la communauté...

Nucléaire iranien: le chef de l’AIEA invite la communauté internationale à laisser de côté la « rhéto

-

The Associated Press, 24 mai – Le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) Mohamed El-Baradeï s’est déclaré d’accord avec les estimations des services de renseignement américains selon lesquels l’Iran disposera de l’arme nucléaire d’ici trois à huit ans. Il a appelé les Etats-Unis et les autres membres du Conseil de sécurité de l’ONU à laisser de côté la « rhétorique » et engager le dialogue avec Téhéran.

L’Iran est en train de « bâtir capacités et connaissances » dans le domaine de l’armement nucléaire, sans que l’AIEA « puisse vérifier la nature ou l’ampleur de ce programme », a déclaré M. El-Baradeï au cours d’une conférence de presse à Luxembourg.

L’Iran, a annoncé mercredi l’agence onusienne, continue à défier le Conseil de sécurité de l’ONU en refusant de geler son programme d’enrichissement d’uranium. Téhéran, qui était sommé de se plier à cette exigence d’ici jeudi, s’expose ainsi à de nouvelles sanctions.

M. El-Baradeï a réaffirmé « être d’accord » avec les estimations de la CIA selon lesquelles l’Iran ne devrait pas disposer d’armes nucléaires avant « la fin de cette décennie ou au milieu de la prochaine », soit d’ici trois à huit ans. D’ici là, pour convaincre l’Iran d’y renoncer, le directeur général de l’AIEA préconise de « s’asseoir ensemble » à la table des négociations « plutôt que de continuer la rhétorique ».

Selon lui, les Etats-Unis pourraient s’inspirer des négociations qui ont récemment permis de désamorcer la crise concernant les activités nord-coréennes. M. El-Baradeï s’exprimait à l’issue d’une conférence d’experts en armements nucléaires.

A Téhéran, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a souligné la volonté iranienne de poursuivre son programme nucléaire.

Pour le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner, « il est encore temps pour l’Iran de suspendre ses activités liées à l’enrichissement. Sinon, comme le prévoit la résolution 1747, nous n’aurons d’autre choix que d’aller de l’avant au Conseil de sécurité ».

« Si tel devait être le cas, je souhaite que nous puissions adopter rapidement de nouvelles sanctions, qui manifestent à l’Iran que la voie qu’il a choisie est inacceptable, et ne le mènera que vers un isolement croissant », a-t-il expliqué dans un communiqué publié par le Quai d’Orsay. Le ministre compte notamment évoquer cette question lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères du G8 à Berlin, la semaine prochaine.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous