IranNucléaireLes " Six " tentent d'élaborer d'autres sanctions contre...

Les  » Six  » tentent d’élaborer d’autres sanctions contre Téhéran

-

Les Chinois se braquent dès qu’il est question de toucher à des intérêts économiques, constatent les diplomates occidentaux. Le dossier devait être évoqué par Nicolas Sarkozy, vendredi 8 août, lors de son entretien avec son homologue chinois Hu Jintao, à Pékin.

Une téléconférence a eu lieu le 6 août entre représentants des " Six " pour élaborer de nouvelles sanctions, mais le processus menant à un nouveau vote au Conseil de sécurité s’annonce long. Déjà, pour voter le précédent train de sanctions (adopté en mars), il avait fallu négocier pendant neuf mois.

Le fait que les " Six " continuent de procéder ensemble maintient cependant un message unifié, face à Téhéran. Parallèlement, la pression financière et industrielle devrait se poursuivre, hors ONU, pour tenter de signifier à l’Iran qu’il risque d’être de plus en plus isolé. Le récent retrait de la firme norvégienne Statoil, après une décision comparable annoncée par Total, laisse les Iraniens sans partenaire occidental majeur pour développer un secteur de gaz naturel liquéfié jugé important pour leur économie.

L’Iran continue de jouer la montre, ce qui ne cesse de susciter des réactions nerveuses en Israël.

La lettre transmise le 5 août par les officiels iraniens au chef de la diplomatie européenne, Javier Solana, n’a pas apporté la réponse espérée par les " Six " sur l’idée de " double gel " (gel des sanctions à l’ONU contre gel de l’accroissement des centrifugeuses). Le texte, assez abscons, appelle à poursuivre des pourparlers sans envisager la moindre concession iranienne. Paris a fait part de sa " déception ", les Etats-Unis ont dénoncé une tentative d’" embrouillement ".

CONCESSIONS

L’offre présentée par les " Six " à l’Iran est une version élargie de ce qui avait été proposé en 2006, avec, entre autres, un octroi de réacteurs nucléaires à eau légère, des garanties de livraison de combustible nucléaire, des facilités commerciales, et des discussions sur les questions de sécurité au Moyen-Orient. Sur ce dernier point, qui fait miroiter des garanties de sécurité à la République islamique, la présence d’un responsable américain de haut rang, William Burns, à la réunion du 19 juillet entre les " Six " et le négociateur iranien, Saïd Jalili, ne semble pas avoir accru l’intérêt iranien. Téhéran a une nouvelle fois menacé de fermer le détroit d’Ormuz, par où passe d’énormes quantités de pétrole vers les marchés mondiaux.

Les grandes puissances ont en réalité fait certaines concessions. La chorégraphie des prénégociations qu’elles proposent permet la poursuite de l’enrichissement d’uranium pendant six semaines, alors que le dernier délai accordé par le Conseil de sécurité pour la suspension (pleine) de l’enrichissement a expiré en juin.

Selon un diplomate occidental proche du dossier, " il est clair que les Iraniens n’ont pas pris la décision de négocier sérieusement ". La structure multipolaire du régime iranien, la perspective des élections américaines, et le sentiment iranien d’être en position de force au Moyen-Orient figurent parmi les raisons invoquées.

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Alors que les manifestations se poursuivent, le régime iranien se délite

Le monde a été captivé par la bravoure et la résistance des manifestants iraniens, en particulier les jeunes générations...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous