IranNucléaireClinton prévient l'Iran que son offre de dialogue ne...

Clinton prévient l’Iran que son offre de dialogue ne durera pas indéfiniment

-

ImageAFP: La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a affirmé mercredi que les Etats-Unis étaient toujours prêts à discuter avec l’Iran, mais que l’option ne resterait "pas ouverte indéfiniment".

Selon des extraits distribués à l’avance d’un discours de politique étrangère qu’elle devait prononcer mercredi, la chef de la diplomatie américaine a justifié la décision du président Barack Obama de continuer à chercher à ouvrir le dialogue avec Téhéran malgré la récente répression des manifestations populaires après la réélection contestée du président iranien Mahmoud Ahmadinejad.

"Il ne faut pas avoir peur ou hésiter à discuter", a déclaré Mme Clinton.

"Pourtant, certains suggèrent que c’est un signe de faiblesse ou de naïveté, voire une façon d’aquiescer aux mesures de répression de ces pays contre leur propre peuple", a-t-elle ajouté. "C’est faux. Le président et moi-même pensons que refuser de parler à ces pays les punit rarement".

"Nous savons très bien de quoi nous héritons avec l’Iran", a poursuivi Mme Clinton. "Nous savons jusqu’où son programme nucléaire a avancé et nous savons que refuser de discuter avec la République islamique n’a pas réussi à altérer la marche iranienne vers l’arme nucléaire, ni à réduire le soutien de l’Iran au terrorisme, ni à améliorer la façon dont l’Iran traite ses citoyens".

"Ni le président ni moi-même ne nous faisons d’illusion sur le fait qu’un dialogue direct avec l’Iran garantira le succès", a-t-elle noté. "Mais nous comprenons aussi l’importance qu’il y a à essayer de dialoguer avec l’Iran et à offrir à ses dirigeants un choix clair: ou bien devenir un membre responsable de la communauté internationale ou bien continuer sur la voie de l’isolement".

"Nous restons prêts à discuter avec l’Iran, mais l’heure de passer à l’action a sonné", a-t-elle conclu. "La fenêtre d’opportunité ne restera pas ouverte indéfiniment".

S’adressant plus généralement aux ennemis des Etats-unis dans le monde, Mme Clinton a prévenu que la volonté de dialogue de l’administration Obama ne devait pas être prise pour de la faiblesse.

"Nous n’hésiterons pas à nous défendre et à défendre nos alliés, vigoureusement si nécessaire, avec l’armée la plus puissante du monde", a-t-elle prévenu. "Ce n’est pas une option que nous souhaitons, ni une menace. C’est une promesse au peuple américain".

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous