IranNucléaireL'Iran "déterminé" à enrichir l'uranium (Kharazi)

L’Iran « déterminé » à enrichir l’uranium (Kharazi)

-


AFP 23 févrrier 2005 – Le ministre des Affaires étrangères Kamal Kharazi a réclamé mercredi des Européens des « mesures sérieuses » dans les négociations sur le programme nucléaire iranien, et a assuré que son pays était « déterminé » à reprendre l’enrichissement d’uranium.

« Nous sommes déterminés à poursuivre l’enrichissement et les autres ne peuvent nous en empêcher », a déclaré le chef de la diplomatie iranienne selon l’agence officielle Irna.

« La République islamique doit avoir l’assurance que les Européens prennent des mesures sérieuses pour tenir leurs engagements en ce qui concerne le transfert de technologie, les investissements et la sécurité de l’Iran », a-t-il dit.

Les trois grands Européens (Allemagne, France, Grande-Bretagne) négocient actuellement avec l’Iran pour tenter de le convaincre de donner des « garanties objectives » de la nature purement civile de ses activités nucléaires, en échange d’une coopération nucléaire, technologique et commerciale. Un accord porterait aussi sur la sécurité.

Les Européens veulent en particulier obtenir des Iraniens qu’ils renoncent durablement à l’enrichissement d’uranium qui peut, selon son degré, fournir le combustible pour des centrales civiles ou une bombe atomique.

« Stopper l’enrichissement ne fera pas cesser les inquiétudes, c’est en respectant ses engagements qu’on y parviendra », a déclaré M. Kharazi.

« Le programme d’enrichissement iranien est seulement destiné à la production de combustible civil, et n’ira jamais au-delà », a-t-il insisté.

Evoquant les pressions des Etats-Unis, qui accusent ouvertement la République islamique de chercher à se doter de l’arme nucléaire, il a affirmé qu’ils « n’obtiendront rien par l’intimidation, les menaces et les pressions ».

Il a aussi accusé les Etats-Unis de faire pression sur la Syrie, le principal allié de l’Iran dans la région, « au nom des intérêts d’Israël ».

« Ce sont les responsables libanais qui doivent décider d’un départ des forces syriennes de leur pays, l’insistance de l’Amérique et de certains pays européens sur ce point constitue une ingérence dans les affaires intérieures libanaises », a-t-il dit.

« Les Libanais doivent veiller à ne pas tomber dans le piège des étrangers, qui servent leurs propres intérêts politiques en usant de belles paroles », a-t-il dit.

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous