IranNucléaireLa décision de l’Iran va à l'encontre du Conseil...

La décision de l’Iran va à l’encontre du Conseil de sécurité selon Paris

-

AFP : La requête de l’Iran à l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) de remplacer deux de ses inspecteurs jugés partiaux « va à l’encontre des demandes du Conseil de sécurité (de l’ONU) et du Conseil des gouverneurs » de l’AIEA, a estimé lundi la France.

« A l’instar des précédentes résolutions sur l’Iran, la résolution 1929 du Conseil de sécurité adoptée le 9 juin a demandé à ce pays de coopérer pleinement avec l’AIEA », a rappelé Bernard Valero, porte-parole du ministère des Affaires étrangères à Paris, interrogé lors d’un point-presse régulier sur la décision de l’Iran de déclarer deux inspecteurs persona non grata.

Cette annonce « va à l’encontre des demandes du Conseil de sécurité et du Conseil des gouverneurs de l’AIEA », a-t-il ajouté, soulignant que Paris attend de l’Iran qu' »il coopère pleinement avec l’AIEA ».

Téhéran a révélé lundi avoir donné à l’AIEA le nom de deux inspecteurs qui n’ont plus le droit de venir en Iran. Il les a accusés d’avoir divulgué le contenu du rapport de l’Agence et d’avoir fourni de fausses informations sur le programme nucléaire iranien.

Leurs noms et leurs nationalités n’ont pas été révélés.

Selon des sources proches de l’AIEA à Vienne, les Etats sont en droit de refuser des inspecteurs et lui demander d’en présenter d’autres.

Après la publication de ce rapport, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté le 9 juin dernier une nouvelle résolution renforçant les sanctions contre l’Iran, soupçonné malgré ses démentis répétés de chercher à se doter de l’arme nucléaire sous couvert de son programme civil.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous