IranNucléaireNucléaire: les sanctions contre l'Iran "ne fonctionneront pas", pense...

Nucléaire: les sanctions contre l’Iran « ne fonctionneront pas », pense Israël

-

AFP : Les sanctions prises par l’ONU à l’encontre de l’Iran ne pousseront pas Téhéran à mettre fin à son programme d’enrichissement d’uranium, a estimé le ministre israélien de la Défense Ehud Barak vendredi.

L’Iran, a expliqué M. Barak à la chaîne américaine MSNBC, « est déterminé à se procurer des armes nucléaires. C’est évident », a-t-il dit. « Je ne pense pas que les sanctions vont fonctionner ».

Et, si les sanctions ne fonctionnent pas, « nous conseillons à nos amis de n’écarter aucune option. C’est ainsi que nous-mêmes raisonnons », a assuré le ministre.

Mais, a-t-il toutefois noté, malgré son scepticisme, Israël est prêt à laisser un peu de temps pour voir si la nouvelle batterie de sanctions de l’ONU contre Téhéran a un quelconque effet.

« Nous pensons que l’heure est toujours aux sanctions », a ajouté Ehud Barak. Il est toujours temps « de voir si elles fonctionnent. Mais, nous devons être conscients que nous ne pouvons fermer les yeux face à des réalités très dures », a-t-il observé.

Le 9 juin, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté un quatrième train de sanctions contre la République islamique, condamnant sa politique nucléaire. La communauté internationale soupçonne Téhéran, en dépit de ses démentis répétés, de chercher à se doter de l’arme atomique sous couvert d’un programme nucléaire civil.

Ehud Barak a dit se réjouir que des sanctions aient été adoptées à l’ONU, mais il a dit regretter que le texte ait été « édulcoré afin d’obtenir un large soutien ».

Un peu plus tôt vendredi, l’Iran avait déclaré être prêt à entamer immédiatement des négociations avec les Etats-Unis, la France et la Russie sur l’échange de combustible nucléaire, affirmant par la même occasion qu’il ne cherchait pas à constituer un stock d’uranium enrichi à 20%.

Mais Ehud Barak a averti que l’Iran avait déjà tenté par le passé de gagner du temps.

Les Iraniens « avancent. Ils s’arrêtent. Ils ouvrent. Ils ferment. Ils font deux pas à droite, puis vont en avant, en arrière. Ils sont déterminés à obtenir des armes nucléaires », a asséné M. Barak.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous