IranNucléaireL'UE étudie une proposition iranienne d'enrichissement d'uranium à petite...

L’UE étudie une proposition iranienne d’enrichissement d’uranium à petite échelle

-

AFP, Paris, 24 mars – L’Union européenne étudie une proposition de l’Iran qui autoriserait ce pays à produire de l’uranium enrichi à petite échelle, en dépit de l’exigence européenne de garanties que Téhéran ne fabriquera pas l’arme atomique, ont indiqué jeudi des diplomates.
L’Iran a fait cette proposition, qui lui permettrait de développer un projet pilote de centrifugeuses pour l’enrichissement de l’uranium, lors d’une réunion mercredi à Paris avec des hauts fonctionnaires de la troïka européenne (Allemagne, France, Grande-Bretagne), a indiqué un responsable européen qui a requis l’anonymat.
Ce responsable a précisé que la troïka allait « examiner cela avec des experts. Si les experts trouvent le moyen de surveiller cela de manière efficace (pour garantir que l’enrichissement n’est pas utilisé à des fins militaires), alors pourquoi pas ? », a-t-il dit.
Selon des experts, l’objectif pour l’Iran serait de disposer de 500 à 2.000 centrifugeuses au lieu des 54.000 qu’il disait vouloir construire initialement.
Les Iraniens ont assuré qu’ils permettraient une étroite surveillance du projet par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), a précisé le responsable européen en soulignant que les Iraniens avaient répété qu’ils considéraient l’enrichissement comme un « droit inaliénable » conformément au Traité de non prolifération.
A l’issue de leur réunion mercredi à Paris, l’Iran et la troïka européenne ont décidé de poursuivre leurs négociations. Une nouvelle rencontre devrait avoir lieu « dans les prochaines semaines » mais aucune date n’a été immédiatement annoncée.
Avant la réunion de mercredi, Téhéran avait menacé de se retirer du processus de discussions, lancé il y a trois mois, si aucun progrès réel n’était réalisé dans la capitale française.
Les négociations portent notamment sur des garanties fermes de coopération européenne en matière commerciale, technologique et sécuritaire en échange de garanties objectives d’abandon par l’Iran de l’enrichissement de l’uranium.
Les Etats-Unis soupçonnent Téhéran de poursuivre un programme nucléaire à caractère militaire mais, après avoir brandi des menaces de recours à la force, ils ont récemment assoupli leur position et appuient les efforts de la troïka européenne.
Cependant, des responsables américains ont souligné qu’il n’était pas question que l’Iran conserve une quelconque capacité d’enrichissement qui pourrait lui permettre de fabriquer des armes nucléaires.
Mercredi, les Européens ont indiqué aux Iraniens que « pour nous, il est clair que l’Iran ne devrait pas procéder à l’enrichissement », a indiqué le responsable européen.
Ils ont souligné que Téhéran doit donner des « garanties objectives qui retirent de son programme nucléaire tout ce qui peut être dangereux », a-t-il ajouté.
Un diplomate européen a pour sa part déclaré: « Si vous voulez avoir un accord, les deux parties devront faire des compromis ». Il a cependant ajouté que « le simple fait que cela (la proposition iranienne) soit étudié ne veut pas dire que cela soit accepté ».

7,062FansJ'aime
1,178SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Dernières nouvelles

Ce que les empoisonnements au gaz en Iran nous disent sur le régime au pouvoir

Depuis des mois, des écoles en Iran sont dans le collimateur d'attaques au gaz contre les enfants du pays....

Le régime iranien se dirige vers l’obtention d’armes nucléaires

Le régime iranien est une fois de plus au centre d'une dangereuse escalade de la prolifération d’armes nucléaires. Un...

Le Congrès américain soutien la quête du peuple iranien pour une République démocratique et laïque

Plusieurs membres bipartites de la Chambre des représentants des États-Unis ont présenté une résolution (H. RES. 100) soutenant le...

Une vague d’attaques par empoisonnement contre des écoles laisse des centaines de personnes malades

L'Iran est secoué depuis trois mois par des empoisonnements en série contre des écoles réservées aux filles, qui ont...

Iran – La fête du feu, veille du dernier mercredi de l’année, cauchemar pour la dictature

Tcharshanbé Soury est une ancienne tradition iranienne qui suscite l'inquiétude du régime iranien. La veille du dernier mercredi de...

Conférence de la Journée internationale de la femme en soutien à la lutte des femmes en Iran

Le 4 mars, une conférence a eu lieu en l'honneur de la journée internationale de la femme. Conférence intitulée...

Doit lire

Iran – La fête du feu, veille du dernier mercredi de l’année, cauchemar pour la dictature

Tcharshanbé Soury est une ancienne tradition iranienne qui suscite...

Les démocrates devraient entendre la voix des Iraniens, pas celle des dictateurs

Le soulèvement national iranien se poursuit malgré ses hauts...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous