IranNucléaireLa Thaïlande était informée d'un possible attentat (police)

La Thaïlande était informée d’un possible attentat (police)

-

BANGKOK, 14 février 2012 (AFP) – La Thaïlande était informée des risques d’un attentat, a indiqué mardi soir le chef de la police après une série de trois explosions à Bangkok dans laquelle un suspect, probablement de nationalité iranienne, a été grièvement blessé.

« Nous avions été informés de la possibilité d’un attentat mais nous ne savions pas où il risquait de se produire », a indiqué Phrewphan Damapong, en précisant que ses services avaient contacté « l’ambassade d’Iran pour information ».

La capitale thaïlandaise est en alerte depuis janvier. Les Etats-Unis avaient alors mis en garde contre un risque terroriste dans des zones touristiques, suite à l’arrestation d’une personne liée au Hezbollah libanais.

Les « premières informations n’ont mis en évidence aucun lien » entre les deux, a cependant indiqué dans la soirée le chef adjoint de la police, Pansiri Prabhawat.

Une série d’explosions a secoué un quartier résidentiel de Bangkok, blessant un individu vraisemblablement de nationalité iranienne dont les jambes ont été arrachées par l’engin explosif qu’il possédait.

La police thaïlandaise a d’abord tenté d’intercepter trois hommes qui fuyaient un domicile après une première explosion. L’un d’eux a ensuite lancé un engin sur un taxi qui refusait de s’arrêter, puis un autre vers la police, provoquant une détonation qui lui a arraché les deux jambes.

« Une carte d’identité iranienne a été trouvée sur le blessé, donc il est probable qu’il soit iranien », a indiqué à l’AFP le général Pisit Pisuthisak, commandant adjoint de la police de la capitale. « Une équipe d’experts scientifiques examinent actuellement la maison ».

Les autorités ont par ailleurs indiqué qu’un autre Iranien avait été interpellé à l’aéroport international de Bangkok, mais n’ont pu affirmer s’il était bien l’un des deux hommes impliqués dans les événements de l’après-midi.

La Grande-Bretagne a mis en garde ses ressortissants. « Vous devez rester vigilants, suivre les conseils des autorités thaïlandaises et surveiller les informations locales », a indiqué l’ambassade sur son site internet.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous