NewsResistanceQue se passe-t-il en Iran ?

Que se passe-t-il en Iran ?

-

Après le meurtre brutal de Masha Amini, le peuple iranien s’est une fois de plus uni pour combattre et renverser le régime théocratique des mollahs en Iran. Les manifestations ont commencé contre les règles obligatoires du hijab, mais se sont maintenant étendues pour s’attaquer aux nombreuses formes de répression du régime iranien contre son peuple, la censure, la discrimination, le pillage, l’abus de la religion, la torture, les violations des droits de l’homme et la pauvreté etc.

Tous ces facteurs ont uni le peuple et montré au monde que les Iraniens ont décidé de renverser le régime. L’Iran est en train de faire une nouvelle révolution. Masha Amini est devenue un symbole et une étincelle pour une nouvelle révolution et pour renverser le régime.

Il a atteint une situation où il n’y a plus d’ambiguïté parmi le peuple sur le pouvoir des mollahs. Aucune faction au sein du régime ne peut jouer le rôle d’une « opposition » et d’un soi-disant « réformiste » pour tromper le peuple et détourner sa véritable volonté, qui est pour un pays libre et démocratique.

Seule la solidarité nationale avec l’objectif commun de renverser la République islamique est ce qui nous attend. L’enjeu politique de chaque tendance est d’être en harmonie avec cet intérêt national commun.

Après neuf jours de manifestations dans plus de 130 villes à travers le pays, trois facteurs principaux ont été réalisés :

Dans toutes les villes on vise le régime dans sa totalité, qui est symbolisé par le chef suprême du régime, Ali Khamenei, comme un ennemi commun. L’accent est mis sur l’unité et la solidarité nationales. Le leadership et les rôles décisifs des femmes dans l’avancée du mouvement contre l’entière souveraineté.

En colère, les gens se révoltent contre les forces armées, les combattent à mains nues, et dans la plupart des cas, les forces du régime sont contraintes de battre en retraite. La plupart d’entre eux ont perdu leur motivation à combattre le peuple par peur de la fureur qui couve au sein de la société.

Après 41 ans, le peuple iranien contrôle les rues et, contrairement aux manifestations de novembre 2019, le peuple a le dessus alors qu’il continue d’attaquer les forces du régime.

Parmi les villes qui se sont soulevées jusqu’à présent pour lutter contre le régime figurent Téhéran ; Karaj ; Machhad ; Qazvin ; Zanjan; Chiraz; Rasht ; Hamadan ; Arak ; Kerman; Ilâm ; Kermanshah ; Sanandaj ; Qorveh ; Tabriz ; Ourmia ; Ardabil ; Qom ; Kis; Gorgan ; Sari; Amol ; Sabzevar ; Fardis Karaj; Naqadeh ; Izé ; Bushehr ; Marivan ; Bandar Abbas; et Rafsandjan etc.

Hossein Saffar Harandi, le conseiller du chef des Gardiens de la révolution (CGRI) du régime a révélé l’étendue de la situation dans une interview accordée à la chaîne de télévision publique Ofogh le 20 septembre. Il a déclaré : « Eh bien, monsieur, si vous voulez exprimer votre loyauté envers une personne que vous pensez être opprimée, exprimez votre sympathie, cela ne se réalisera pas par la destruction et par des gestes qui attaquent les intérêts nationaux. »

Il a ajouté : « Mais ils ont répondu que ce n’était qu’une excuse, et notre objectif principal est le principe du système, cela signifie que nous ciblons le régime dans son ensemble ».

L’agence de presse Fars a publié une déclaration effrayante des partisans du régime dans les universités : « Nous condamnons l’abus des événements récents par les adversaires, notre principale ligne rouge ce sont les valeurs et les idéaux du système ».

C’est vrai, le peuple attaque les lignes rouges, les valeurs et les idéaux du régime dans ses slogans. Ils le font pour faire passer leur message et répercuter leur colère contre les dirigeants du pays.

Parmi ces slogans figurent :

« Mort à Khamenei »
« Khamenei est un meurtrier et son règne est illégitime »
« Khamenei tu est un assassin, nous allons t’enterrer »
« Cette année, Khamenei sera renversé »
« Khamenei honte à toi, lâches le pays »
« A bas l’oppresseur, qu’il soit Shah ou Guide suprême »

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous