NewsResistanceIran: procès de 16 manifestants arrêtés lors des émeutes...

Iran: procès de 16 manifestants arrêtés lors des émeutes d’Achoura

-

AFP :  Le procès de 16 manifestants arrêtés lors des émeutes antigouvernementales d’Achoura le 27 décembre s’est ouvert samedi à Téhéran, ont annoncé les médias iraniens.

Cinq des manifestants, parmi lesquels deux femmes, sont accusés d’être "mohareb (ennemis de Dieu) et corrompus sur terre", des crimes passibles de la peine de mort, précisent ces médias.

Les autres sont accusés notamment de "rassemblements et conspiration contre la sécurité nationale, propagande contre le régime islamique, et incitation à l’émeute".

Parmi les opposants accusés d’être "mohareb" figurent deux personnes ayant des "liens" avec l’Organisation des moudjahidine du peuple (OMPI), principal mouvement d’opposition armée en exil, a précisé l’agence de presse officielle IRNA.

Parmi les autres figurent notamment un membre de la communauté religieuse des bahaïs (interdite par l’Iran), un "activiste étudiant", et un opposant "de tendance communiste" accusé également d’avoir donné "des interview à des radios étrangères", selon la même source.

Ce procès s’est ouvert 48 heures après l’exécution jeudi de deux opposants monarchistes jugés l’été dernier après les troubles ayant suivi la réélection contestée du président Mahmoud Ahmadinejad en juin.

Les manifestations d’Achoura, qui ont fait 8 morts et des centaines de blessés dans tout l’Iran, ont été les plus importantes et les plus violentes depuis les grandes manifestations qui avaient suivi la réélection de M. Ahmadinejad.

Près d’un millier de manifestants ou d’opposants ont été arrêtés pendant ou après les troubles d’Achoura, selon un chiffre officiel.

Cinq autres opposants arrêtés lors des manifestations d’Achoura et accusés d’être "mohareb" pour leurs liens avec les Moudjahidine du peuple ont été jugés le 18 janvier, et le procureur a requis la peine de mort contre eux.

Outre les deux monarchistes pendus jeudi, neufs opposants ont été condamnés à mort pour leur participation aux troubles consécutifs à la réélection du président Ahmadinejad, selon le dernier chiffre fourni jeudi par les autorités judiciaires.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous