NewsSur le filIran: La contestation étudiante continue ; les étudiants demandent...

Iran: La contestation étudiante continue ; les étudiants demandent la libération de leurs camarades

-

ImageDes manifestations étudiantes ont été rapporté à travers le pays, notamment à Téhéran à l’Université Charif des sciences de l’Industrie, l’Université nationale, la faculté Amir Kabir, l’université polytechnique, l’École de développement Khajeh Nasir Toussi ; à Machad dans les universités Ferdowsi, Azad, Sajjad et Khayam ainsi qu’à Karaj dans l’’Université du même nom, rapporte un communiqué de l’opposition organisée du CNRI

Des centaines d’étudiants de l’Université Charif des sciences de l’Industrie à Téhéran ont organisé une manifestation la semaine dernière aux cris de « Libérez tous les prisonniers politiques», «Les étudiants préfèrent la mort à l’humiliation». Des agents du régime à l’université qui ont tenté de briser le boycott des examens, ont aussi essayé d’empêcher la protestation de prendre forme mais les étudiants ont tenu bon sur leurs revendications concernant la libération de leurs camarades emprisonnés.

Simultanément, des centaines d’étudiants de l’Université nationale de Téhéran ont organisé un rassemblement pour demander la libération de leurs camarades détenus. Les agents du régime ont tenté de les intimider en les filmant.

Vendredi soir, les étudiants de la cité universitaire de la faculté Amir Kabir de Téhéran ont protesté contre l’arrestation d’une douzaine d’étudiants et la convocation de plus de 170 de leurs amis par l’organe de répression. Ils ont scandé « Allah-o-Akbar », « A bas le dictateur », et « libérez les étudiants emprisonnés ».

Au cours de la semaine dernière, les étudiants de l’université polytechnique à Téhéran ont refusé de participer à leurs examens semestriels en signe de protestation contre l’arrestation de douze de leurs camarades et l’attaque des agents en civil contre la cité universitaire. Le mouvement n’a cessé de s’amplifier malgré les menaces et les pressions exercées par divers organes de répression et des convocations généralisées d’étudiants.

Les étudiants de l’École de développement Khajeh Nasir Toussi et des Beaux-arts se sont également joints aux protestations à Téhéran. Le boycott des examens est toujours en cours dans de nombreuses facultés, même si le régime a brandi la menace ridicule de les recaler, afin de briser leurs protestations.

Le 7 janvier, les étudiants de l’Université de Karaj ont organisé une manifestation et ont déchiré leurs papiers d’examens. Ils protestaient contre l’arrestation de neuf étudiants et la suspension d’un certain nombre d’autres et la montée des mesures répressives à l’université la suite du soulèvement de l’Achoura, le 27 décembre.

Les universités Ferdowsi, Azad, Sajjad et Khayam de la ville de Machad ont également été le théâtre de manifestations ces derniers jours. Les étudiants protestaient contre les attaques brutales de matraqueurs et des agents en civil et l’arrestation de leurs camarades à la suite de la révolte de l’Achoura. Le 5 janvier à la faculté Khayam, les étudiants scandaient "Mort au dictateur" et "libérez les étudiants emprisonnés ». Les forces répressives ont attaqué et arrêté 35 d’entre eux, dont au moins sept filles.

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous